vendredi 13 novembre 2015

Divergente, tome 1

Titre : Divergente, tome 1
Titre original : Divergent, book 1
Auteur : Veronica Roth
Traduction : Anne Delcourt
Édition : Nathan (Grand format)
Parution : 2014
Nombre de pages : 448
Synopsis : Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq faction, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels et les Érudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de 16 ans doivent choisir la faction à laquelle il consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors elle fait un choix qui surprend tout le monde, y comprit elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été avertie qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime... ou pourrait la détruire.


Note : 18/20

Avis personnel :
    Si vous suivez le blog depuis quelques semaines - voire quelques mois - vous pouvez voir que je rattrape petit à petit les sagas que j'ai ignoré il y a quelques années. Cette fois-ci, c'est Divergente.
    On tombe alors dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en factions, qui représentent des qualités précises. On découvre Béatrice - une Altruiste - qui s'apprête à passer le test pour savoir pour quelle faction elle est destinée. Il y a un problème avec son test : elle est Divergente parce qu'elle ne correspond pas précisément à une faction. Elle peut donc choisir d'être Divergente - mais aller à une mort certaine - ou choisir une des factions qui lui correspond : à savoir soit les Altruistes, soit les Audacieux. En choisissant les Altruistes, elle reste avec sa famille - l'honneur est sauf ! - mais elle n'est pas elle-même, ou alors elle choisi les Audacieux, et devient elle-même, délaissant sa famille. 
    Alors que je me doutais bien qu'il allait y avoir des problèmes concernant le système de faction, j'ai beaucoup aimé le fait que la société soit divisée en fonction des types de personnalité. C'est très réducteur - comme si être érudit vous empêchait d'être tout autant altruiste - mais de toutes les dystopies que j'ai lu pour l'instant, ça a le mérite de sortir du lot. Béatrice - Tris ! - devient alors une Audacieuse, et pour elle qui voulait changer de mode de vie, c'est gagné ! Comme tous les nouveaux novices de chaque faction, elle doit effectuer des tests d'évaluation qui lui permettront d'être réellement considérée comme une vraie Audacieuse
    C'est aussi un moment que j'ai adoré - ça représente les trois quart du livre - on suit les nouveaux Audacieux dans leur formation : c'est laborieux, c'est vicieux, c'est immoral, mais qu'est-ce que c'est bien ! C'est au début que j'ai eu un peu de mal avec Tris - je la croyais un peu faiblarde, et pas à sa place - et où les autres personnages m'ont beaucoup plu : Quatre, Christina, Will, et même Peter. Que ce soit les amis ou les ennemis de Tris, j'ai aimé suivre les évolutions de chacun dans la diversité des exercices. L'évolution de Tris est lente mais je n'aurais pas supporté que ce soit l'exclue qui arrive à tout dès le départ - vous savez... ce genre d'héroïne qui n'arrive à rien en général mais que là, ça va, elle devient la plus forte ! Tris n'est pas super douée mais ça rajoute un peu de réalisme à l'intrigue
    Parallèlement aux exercices, des amitiés se nouent, des rivalités se créent, et même hors de la faction, les choses changent : une façon pour l'auteur de placer la suite de l'intrigue je suppose. Le côté dystopique ne ressort qu'au début du livre et quand on entend parler de ce qui se passe à l'extérieur : sinon on est concentrés, enfermés, dans l'horreur et le courage de la faction des Audacieux. 
    C'est globalement une très bonne introduction au monde qu'à crée Veronica Roth, elle y pose les bases, les personnages - déjà des chouchous - et une ambiance un peu glauque. J'en redemande, personnellement. Outre le fait que Tris ait baissé dans mon estime à son entrée chez les Audacieux, c'est la fin qui m'a paru un peu rapide : certains moments dans le livre - qui ne sont pas très importants - durent plus qu'ils ne devraient mais la fin passe à une vitesse folle. C'est une sorte de préparation au second tome, mais c'est surtout très sadique. Ça nous laisse avec un sentiment de frustration qui s'avère bénéfique pour l''auteur : on a envie de lire la suite, de suite !

Chapitre 6, page 60 : 
"Il a une voix grave quand il parle.
- Comment tu t'appelles ? 
- Heu...
Je ne sais pas pourquoi j'hésite. Mais "Béatrice" ne me parait plus approprié.
- Réfléchis, ajoute-t-il avec un demi-sourire qui lui retrousse les lèvres. Après tu ne pourras plus changer.
Un nouvel endroit ; un nouveau nom. Ici je peux devenir quelqu'un d'autre.
- Tris, déclaré-je d'un ton ferme.
- Tris, répète Lauren. Fais l'annonce, Quatre ! 
Le garçon - Quatre - se retourne pour lancer : 
- Premier saut : Tris !"
Vous aimerez peut-être :
Hunger Games, tome 1 de Suzanne Collins
Hunger Games : L'embrasement de Suzanne Collins
La Déclaration de Gemma Malley
Entre chiens et loups de Malorie Blackman


10/12

20/18

6 commentaires:

  1. J'ai adoré ce premier tome qui envoie quand même du lourd ! Il me reste le dernier à lire, j'espère que j'aimerai sachant que j'avais trouvé le tome 2 moyen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que tu ais trouvé le second tome moyen... pourtant il faudra bien qu'on passe par là pour lire le troisième ! ;)

      Supprimer
  2. Il faudrait que je lui laisse une seconde chance, je n'avais pas réussi à le terminer à l'époque, le trouvant moins bien qu'Hunger Games, que je venais de terminer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que j'ai préféré Hunger Games aussi, niveau scénario et contexte. Mais en fait je trouve Tris plus sympathique que Katniss alors... on peut dire que c'est donnant donnant ! :D

      Supprimer
  3. J'ai dévoré ce premier tome, il est magique ! Le deuxième m'a un peu déçu et le troisième m'attend dans ma PAL mais j'ai déjà un peu peur :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais beaucoup lu que le deuxième tome était moyen... On verra bien ! :)

      Supprimer