lundi 3 octobre 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #11


C'est un rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through the World of Book et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1- Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2- Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3- Que vais-je lire ensuite ?
 
 
1- Qu'ai-je lu la semaine passée ?

J'ai de la chance. Deux lectures la semaine dernière et deux qui m'ont énormément plu. Je vous conseille absolument de lire Jane Eyre. Ce livre est fabuleux. 
Pour ce qui est de Everything Everything, il est très rapide à lire - même pas une journée pour ma part - et il est addictif.

2 - Que suis-je en train de lire en ce moment ?


Il y a quelques semaines, j'avais déjà dit que je lisais Cursed Child. Il est en pause, mais je ne l'oublie pas. C'est juste que c'est un livre un peu plus compliqué à lire - vu qu'il est en VO - et que j'ai eu envie de m'attaquer à autre chose entre temps.
Dieu me déteste fait partie de "ma PAL de Franche-Comté" c'est-à-dire qu'il fait partie des élus, choisis scrupuleusement pour m'accompagner dans ma nouvelle région. Il est indispensable que je le lise, surtout que Dieu me déteste également !

3 - Que vais-je lire ensuite ?


J'hésite très franchement entre ces 4 là, pour la prochaine lecture. J'ai envie de lire un policier-thriller et c'est les 4 que j'ai sous la main dans la "PAL de Franche-Comté".
Lesquels choisiriez-vous ?



On s'en lasse pas !

BILAN D’AOÛT-SEPTEMBRE


Malgré le nombre ridicule de livres que j'ai lu en deux mois, j'ose poster un bilan. 
Et oui. Navrée. 
Quand même deux bonnes lectures sur trois sur cette période, je n'ai pas perdu trop mon temps en lectures médiocres.
J'essayerai, ce mois d'Octobre, de lire un peu plus régulièrement - peut-être que j'arriverais à 3 livres en un mois. Pour ça il faut récupérer un peu de sommeil et enlever l'anxiété. Mais ça c'est seulement si j'arrive à lire des choses jolies et douces. *s'en va lire Millénium* (ceci n'est pas vrai, je ne lis pas Millénium en ce moment. Mais maintenant que j'en parle...)

Livres lus :
Saga Waterfire, tome 1 - Deep Blue de Jennifer Donnelly : Un début de saga rempli, voire trop rempli. L'univers est intéressant : la mer, les fonds marins, la rivalité avec les humains. Malheureusement l'héroïne est trop insupportable pour moi et les discours - et la mentalité - font que je n'ai pas spécialement apprécié au point de continuer.
Everything Everything de Nicola Yoon : Le coup de coeur de tout le monde. Il y a quelques détails de l'histoire qui m'ont dérangé mais globalement c'est une très belle leçon de vie, et un des rare roman où j'ai adoré tous les personnages.

Meilleure lecture du mois
♦ Jane Eyre de Charlotte Brontë ♦ 
[Chronique à venir]
Un classique que j'avais envie de lire depuis un moment. Je suis venue à bout des 600 pages en un mois. C'est long, mais cette lenteur de lecture n'est pas dû à la monotonie de l'action. Jane Eyre est un personnage attendrissant, fort et fragile à la fois, et elle est un exemple pour toutes les personnes qui croisent sa route. J'ai été ravie de me plonger dans l'univers décrit par Charlotte Brontë : son écriture est superbe et les descriptions qu'elle fait de l'environnement de l'héroïne nous permet de nous plonger entièrement dans l'histoire. 


Livres en plus dans la PAL : + 3
• Reflex de Maud Mayeras
• L'armoire des robes oubliées de Riika Pulkkinen
• La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier

En plus sur le blog :
• In My Mailbox #9 #10
• Défi PKJ de Septembre
TAG : Je te tague, tu me tagues par Pleack


En "cadeau", des morceaux de paysage de ma région d'adoption !
Bon mois d'Octobre à vous !

dimanche 18 septembre 2016

In My Mailbox #10

 
In My Mailbox se déroule tous les dimanches, il a été pris en charge par le blog Lire ou Mourir, chez qui sont rassemblés tous les participants. 
C'est un moyen de partager tous les livres que l'on a reçu, acheté ou emprunté chaque semaine.

Bien le bonjour - ou bonsoir, selon quand vous allez lire cet article ! La semaine dernière, je me baladais dans ma nouvelle ville étudiante et que voici : un marché ! J'adore les marchés, surtout quand une dame vend des livres à 2 euros. Alors j'en ai pris trois parce que j'avais pas plus sur moi à cet instant. Mais c'était très bien.

Autre chose, pour ceux qui passent souvent, je suis navrée de ne pas poster plus de publications, et je suis surtout très désolée de ne pas prendre plus le temps de visiter vos jolis blogs. Vraiment ça me peine et ça me manque. Mais, vous l'aurez compris, c'est une année importante pour moi, et prendre soin d'un blog ça prend du temps, et visiter vos blogs prend du temps aussi. Le temps que j'ai, je le garde pour travailler, ou même lire un peu. En ce moment, lire, c'est mon seul moment de détente - avec un peu la télé mais très rarement.
J'espère que vous ne m'en voulez pas trop, et j'espère trouver le temps de passer un peu sur vos blogs à tous. En attendant, bonne semaine à vous :-*

♦ Livres achetés ♦

 ♦ L'armoire des robes oubliées de Riika Plukkinen ♦
Synopsis : Elsa, la grand-mère d'Anna, est atteinte d'un cancer foudroyant. Entourée de ses proches, elle compte bien profiter de chaque instant, de chaque plaisir, jusqu'au bout : les rayons du soleil, les bains de mer, ou le corps de Martti, son mari depuis plus de cinquante ans, contre le sien. 
Mais Anna découvre que derrière ce mariage heureux se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. C'est une vieille robe oubliée dans une armoire, trouvée par hasard, qui va réveiller le passé...

 Pour ceux qui me suivent depuis un moment - et pour ceux qui ont (très) bonne mémoire, vous saurez que ce livre, j'avais déjà essayé de le lire. Sans succès : comme d'habitude, j'avais du le rendre à la bibliothèque sans l'avoir lu. Cette fois-ci, il est dans ma bibliothèque personnelle. Je le garde, même si j'ai une légère appréhension, j'ai bien peur de m'ennuyer, mais je pense que ce sera une histoire émouvante comme on les aime.


 ♦ La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier ♦
Synopsis : La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.
Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers. A mesure que s'affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville...

Un livre qui traînait dans ma Wish-List depuis la création de ce blog. Je suis bien contente de l'avoir trouvé, ça m'empêchera d'hésiter à l'emprunter à chaque fois. Lui aussi, au moins il est là ! 


♦ Reflex de Maud Mayeras ♦
Synopsis : Photographe de l'identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant...
Mais une nouvelle affaire va la ramener au coeur de son cauchemar : dans la ville maudite où son enfant a disparu, un tueur en série s'est mis à sévir. Et sa façon d'écorcher ses victimes lui en rappelle un autre...
La canicule assèche la ville; détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu'Iris croyait éteint va s'enflammer à nouveau dans l'objectif de son reflex.

J'en avais beaucoup entendu parler de celui-ci et je suis contente de l'avoir trouvé en si bon état et très rapidement après avoir décidé de le lire. J'espère qu'il sera à la hauteur de mes espérances... et que malgré tout je continuerai à aimer prendre des photos !


Mood.

mardi 6 septembre 2016

Défi PKJ de Septembre


Bonjour, bonjour ! 

C'est le mois de Septembre, c'est la rentrée, les feuilles commencent à tomber, la pluie arrive, parfois encore remplacée par le soleil... et c'est un nouveau défi PKJ qui arrive. 

C'est le premier que je fais, parce que je me suis motivée, et puis parce que c'est le dernier mois où je pourrais lire encore pas mal de livres avant de rentrer dans le travail intensif.

Ici, la liste des défis à relever pour ce mois-ci : en gras, ceux que je pense réussir.

1 - Lire un auteur qui a une double nationalité.
2 - Lire une histoire avec une enquête.
3 - Lire un livre Pocket Jeunesse.
4 - Partager son avis sur un Pocket Jeunesse avec Pocket Jeunesse.
5 - Lire un premier roman.
6 - Lire un livre avec du rose sur la couverture.
7- Lire un livre où le prénom du héros/de l'héroïne commence par un G.
8 - Lire un livre qui se passe dans un endroit très différent de chez vous.
9 - Lire un livre de plus de 400 pages.
10 - Lire un livre qui a un nombre de chapitres impair.
11 - Lire un livre avec le mot "aventure" dans le titre (au singulier ou au pluriel).
12 - Parler du #DéfiPKJ sur les réseaux sociaux (en utilisant ce hashtag).
13 - Lire un tome 2.
14 - Lire un livre qui met en scène un personnage geek.
15 - Lire une fois le soleil couché ou pas encore levé.
16 - Lire un roman avec un méchant vraiment très méchant.
17 - Lire un livre où l'amoureux/l'amoureuse du héros/de l'héroïne n'est pas excessivement séduisant(e).
18 - Penser très rapidement dans sa lecture qu'il va s'agir d'un coup de cœur.
19 - Lire un roman où le héros/l'héroïne a moins de 15 ans pendant tout le livre.
20 - Lire un livre de fantasy.
21 - Lire un livre qui vous a ému.
22 - Lire un livre qui évoque, de près ou de loin, les sciences.
23 - Lire un livre avec de l'herbe représenté sur la couverture.
24 - L'auteur ou le traducteur du livre que vous lisez porte le prénom de quelqu'un de votre famille.
25 - Lire un livre qui mets en scène des meilleur(e)s ami(e)s.
26 - Croiser dans le livre un mot inventé par l'auteur.
27 - Lire un livre basé sur une autre œuvre littéraire (réécriture, réinterprétation, modernisation...).
28 - Lire un livre avec du feu sur la couverture.
29 - Lire un roman plus rapidement que celui lu précédemment, alors qu'il avait plus de pages.
30 - Trouver dans un livre les noms et prénoms de la personne qui l'a édité.


On peut réaliser plusieurs défis le même jour et une lecture peut remplir plusieurs critères.

Voici les 4 livres que je lirai déjà pour compléter un maximum ce challenge.


Et puis peut-être d'autres pour compléter !



dimanche 28 août 2016

TAG : Tu me tagues, je te tagues



Bien le bonjour !
Tout d'abord, je tiens à m'excuser pour l'absence sur le blog ces derniers jours. Je viens en effet de déménager d'une région à une autre et je me suis perdue dans les inscriptions, le stress, et un nouvel environnement. Cependant, je suis sur deux lectures en même temps. J'ai commencé Harry Potter and the Cursed Child : c'est pas mal sans pour autant me transporter - c'est certainement l'aspect "théâtre" qui me fait dire ça.
Je lis aussi Jane Eyre - un classique - que j'ai ressorti pour la dixième fois. Je m'accroche et je le finirais.

Cette année 2015-2016, pas beaucoup de publications puisque peu de lectures.
 En 2016-2017 ce sera - je pense - encore moins. Je vous prie de m'excuser d'avance pour le peu de publications. En effet, je rentre en Master 1 et vu mon niveau déplorable les années précédentes, il va falloir mettre les bouchées doubles pour réussir cette année, quitte à réduire les plaisirs. 

J'ai été taguée par Pleack is Poch - vil sacripant ! - et donc du coup il paraît que je dois répondre aux questions posées, avant d'en poser moi-même. 

Ah et je dois taguer des gens aussi. Suspens... 

Je réponds donc d'abord aux 5 questions posées :

1) Un livre peu connu qui a été un coup de cœur et un autre mondialement reconnu qui a été une déception ? 
Le livre que j'ai adoré lire, c'était Je ne veux pas être Anastasia, d'Eugénie Massalsky-Romanovsky. J'en ai fait une chronique mais il faudrait que je la réécrive. Son origine est un peu floue : l'histoire raconte l'histoire d'Anastasia Romanov après la Révolution, et jusqu'aux années 1990. En effet, la narratrice serait la véritable Anastasia, qui aurait survécu. J'ai encore du mal à savoir si ce que j'ai lu était vrai ou faux, mais il semble que le livre soit controversé. Je restaure la chronique et je vous partage ça. En attendant, même en partant du fait que ce soit une fiction, l'histoire était palpitante à lire : ce n'est pas très joyeux - loin de là - mais c'est intéressant. 
Le livre mondialement connu qui a été une déception, je vais en décevoir beaucoup, mais c'était Nos étoiles contraires. J'ai bien entendu été très émue lors de sa lecture mais très honnêtement, j'ai trouvé que ce livre était bien trop niais et Augustus bien trop insupportable. Sans parler de l'intrigue concernant l'histoire hollandaise dont je ne me souviens plus...

2) La lecture étant un plaisir, considères-tu comme bon de sortir de sa zone de confort ?
Si c'est dans le sens "Lire ce que l'on aime pas" je considère ça comme essentiel. Déjà, si l'on a des lectures que l'on sent moyennement, qui sortent de nos habitudes, c'est super de sortir de ses habitudes. On peut avoir une bonne surprise et puis on ne peut pas dire que l'on aime pas tant qu'on a pas "goûté" si l'on peut dire - je pense notamment à After, je l'ai lu, j'aime pas. Mais au moins après cette lecture je peux donner mon avis plutôt que d'avoir des à priori.
Après je pense aux saga : parfois, un tome d'une saga ne nous plait pas et nous décourage totalement de lire la suite - je sais que ça vous est arrivé ! - mais parfois on a de bonnes surprises. Ou pas. Je ne dirais pas que c'est "bon" de sortir de sa zone de confort mais parfois utile, et ça nous permet de ne pas être totalement ignorant sur les autres styles d'écriture ou les autres thèmes. 

3) Y'a-t-il eu un/des livre(s) qui a/ont réussi à te faire ressentir un panel d'émotions différentes lors de ta lecture ? 
J'ai envie de dire que tous m'ont fait ressentir plein d'émotions différentes. La couleur des sentiments est celui qui m'a fait ressentir beaucoup d'émotions très diverses. On rit, on sourit, on est choqué, on est triste, on a peur... et jamais on ne s'ennuie, pas un seul temps mort où je me dirais "Bon, on passe à autre chose ?". 

4) Pourrais-tu me citer 2 livres que tu voudrais absolument voir dans des adaptations cinématographiques ? 
Alors celle-ci, c'est une question compliquée - merci Pleack ! - étant donné que je ne suis pas toujours fan des adaptations au cinéma. Beaucoup me viennent en tête, et malheureusement la question limite à deux choix. J'adorerais voir ce que donnerais "en vrai" les histoires du Secret de l'inventeur et de La passe-miroir. Les univers sont tellement développés et tellement magiques que je voudrais absolument voir ça de mes propres yeux. L'univers Steampunk du Secret de l'inventeur serait merveilleux et puis toutes les machines en vrai, et les costumes, et puis les univers qu'ils traversent... je m'arrête là. 
Pour la saga La passe-miroir, pareil. Pas de Steampunk mais tellement de magie et de personnages originaux que ce serait super de voir ça en vrai. 
Cependant, j’émets un bémol à ce que je dis : ce sont des sagas jeunesses/Young Adult et je ne pense pas que les adaptations cinématographiques me conviendront. J'ai bien peur d'un côté trop commercial et trop lisse, la romance passant au-dessus de tout... 

5) Le livre pour lequel tu as écrit la chronique la plus fournie/aboutie sur ton blog ? 
Olééé ! Je suis bien incapable de répondre à cette question. A chaque fois que je relis une chronique ou un article, je trouve quelque chose à enlever, modifier, rajouter... 
Quand bien même, je serais incapable d'en choisir une. Les chroniques les plus abouties sont celles concernant les livres qui m'ont énormément plu OU celles concernant les livres qui ont été de vraies déceptions. Et encore je ne parle que des chroniques récentes - celles datant de moins d'un an. Je vais quand même vous en sortir une... histoire de pas répondre à côté. Non, je ne peux pas. Bon ok je vous en mets une : juste ici



Voici mes 5 questions : 

1) Un personnage de livre que vous avez détesté et qui pourtant fait l'unanimité parmi les lecteurs ? Pourquoi ?

2) Que pensez-vous des réécritures (contes, les austenneries...) ? 

3) Beaucoup de personnes pensent que la lecture de livres est une activité de moins en moins pratiquée au profit de la télé et d'internet, qu'en pensez-vous ? 

4) Une saga, un livre et une bande-dessinée dont vous ne comprenez pas l'engouement ? 

5) Est-ce qu'il vaut mieux selon vous une adaptation d'un livre en série télévisée (type Outlander) ou en film (type Seigneur des anneaux) ?


Les personnes que je tague
Apple Cokes Read ♦ 

Je vous souhaite à tous une "bonne" rentrée. En tout cas que cela ne soit pas trop dur pour vous et que vous réussissiez dans ce que vous entreprendrez !

mardi 16 août 2016

La saga Waterfire, tome 1 : Deep Blue

Titre : La saga Waterfire, tome 1 - Deep Blue
Titre original : Waterfire Saga, book 1 - Deep Blue
Auteur : Jennifer Donnelly
Traduction : Lucile Galliot
Edition : Hachette
Parution : 2014
Nombre de pages : 366
Synopsis : Lorsque Serafina, princesse de Miromara, s'éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de retrouver son promis, le séduisant prince Mahdi. Elle l'aime depuis l'enfance et il l'aime en retour. Enfin, il l'aimait, elle a quelques doutes à présent...
Pourtant, ce matin-là, l'esprit de Serafina est surtout accaparé par d'étranges rêves annonçant le retour d'une ancienne malédiction. Ses prémonitions se confirment quand sa mère est touchée d'une flèche empoisonnée, et le chaos semé dans tout le royaume. 
Guidée par ses cauchemars, Serafina, accompagnée de cinq autres sirènes, se lance dans une quête périlleuse pour venger ses parents et empêcher les communautés sous-marines de s'entredéchirer. Mais elle est encore loin d'imaginer qu'elle vient de plonger dans une vaste conspiration, qui menace sont monde... et le nôtre.


Note : 12/20


Avis :
    J'ai mis ce livre-là dans ma Wish-List uniquement parce qu'il m'intriguait. Une histoire se déroulant sous l'eau, je voulais voir ça. Les sirènes ça me tentait moyen mais pourquoi pas, qui de tente rien n'a rien. Et finalement, je ne veux plus entendre parler de sirènes...

    On plonge donc dans l'univers de Serafina, une jeune sirène - une sirle - qui est prête à devenir une future souveraine de Miromara et à se marier. Tout va mal pour elle ce jour-là : elle apprend que sa cité est menacée et qu'elle rentre en guerre, et elle ne trouve pas son fiancé, qui semble être devenu un vrai tombeur auprès d'autres jeunes sirènes qu'elle. 
    Dès le début du livre, l'auteure nous livre énormément d'informations concernant les organisations et les conflits sous-marins. J'ai essayé de bien tout imprimer dans ma mémoire, jusqu'à ce que je me rende compte qu'en réalité, ça ne sert pas. Ou en tout cas pas tout de suite. C'est le point négatif numéro 1 : trop d'informations, tuent l'information. Arrivés au milieu de l'histoire, vous vous rendrez compte que pour tout comprendre, il faut emmagasiner beaucoup d'éléments, mais beaucoup sont superflus pour l'instant. Ça ralenti beaucoup. 
    Le dernier point qui ralenti un peu la lecture, c'est le vocabulaire employé. Il y a énormément de nouveaux mots propre au vocabulaire des sirènes. Par exemple, "canta magus" qui est en gros la professeur de chant des sirènes. "terragoggs" : qui signifie les humains et  "sirle" qui signifie jeune fille. Ce n'est pas spécialement un point négatif à la lecture : ça permet de s'immerger totalement dans le monde des sirènes mais prenez garde, je m'y suis vite perdue - surtout que si on fait bien attention, certains mots ne sont que des mots "normaux" modifiés pour être propres au "vocabulaire miromarin". Une annexe est cependant disponible à la fin du livre, mais par flemme de m'y rapporter toutes les 2 pages, j'ai appris à faire sans.  Les informations et le vocabulaire sont un amas de nouvelles choses à trier et à comprendre. C'est d'une lourdeur... mais voyons le côté positif, ça nous permet de mieux apprécier les péripéties. Venons à l'histoire !

    J'ai eu un semi-espoir, j'étais vraiment prise par l'histoire : je voulais vraiment savoir si Serafina allait réussir sa cérémonie - jusqu'au 100 premières pages - et là c'est le drame. La vie de Serafina est bousculée, et le scénario aussi. L'histoire d'amour n'existe plus, et c'est devenu un énorme cafouillage de péripéties dont je n'ai pas compris l'intérêt. Mon attention à la lecture devenait croissante dès qu'un peu d'action arrivait, mais finalement j'étais déçue de voir des choses complètement clichées et des personnages un peu niais évoluer dans un environnement très bien construit. Je suis sévère. Mais encore, je n'ai pas parlé de l'héroïne. 
   Serafina est une princesse, elle évolue dans un univers de confort et de richesse. Elle semble être constamment rabaissée par sa mère, la reine. Elle veut faire le meilleur mais elle surestime le but à atteindre et se sent complètement dépassée : elle m'a touchée sur ce point, la relation mère-fille est quelque chose qui était plaisant à lire. Cependant, Serafina surestime peut-être les pouvoirs de sa mère qu'elle souhaite égaler, mais par contre les enjeux monarchiques et territoriaux ça lui passe au-dessus. Elle est complètement dépassée par les responsabilités et se laisse totalement porter par le vent. Ou le courant, vu qu'on est sous l'eau. Il y a énormément de moments où j'ai eu envie de la secouer, et surtout beaucoup de moments où j'avais envie de lui dire "Mais purée on t'as dit non ! On te l'a déconseillé ! C'est défendu, pourquoi tu fais ça ?" d'un air atterré. Elle n'en fait qu'à sa tête - certain diront que c'est l’instinct - et finalement elle met tout le monde dans la panade. Bravo la sirle ! Globalement je pense que Serafina fait un peu gourde. J'ai envie de dire que ça évolue mais pas tellement puisque juste au moment où j'avais de l'espoir, j'ai appris qu'elle avait besoin d'une histoire pour s'endormir, et qu'en plus elle était capricieuse. Dommage !

    Sinon, pour vous donner envie de lire le livre, y'a les personnages secondaires : Neela, une princesse sirènes des mers indiennes est créative, arrive à faire réfléchir Serafina - ouf ! - et semble être la plus rigolote de toutes. J'ai eu également beaucoup d'affection pour Ling qui est la plus posée et en même temps celle qui a le plus de jugeote. Les autres sirènes que l'on découvre tout à la fin rattrapent un peu cette déception vis-à-vis de l'héroïne. On a même une pseudo-ennemie de Serafina qui peine à trouver sa place, mais qui, je pense, donnera plus d'intensité à la lecture dans les prochains tomes. 
    En autre point positif, on reste dans l'océan avec un univers extrêmement bien construit : des conflits, des alliances, des règles, des monarchies, des espèces en tout genre... On découvre l'océan par les yeux de Neela et Serafina - qui se partagent la narration - et c'était vraiment dépaysant. L'auteure a réussi avec brio le fait d'écrire un scénario sous l'océan. Je m'attendais à une Petite Sirène et en fait c'est bien plus sombre et bien plus profond que ça. Une fois tout mis en place dans la tête - oui n'oubliez pas qu'il y a beaucoup d'informations - c'est un univers complet qui prend forme. J'y retournerais bien si Serafina ne me gonflait pas autant. 

    J'avoue ne pas avoir accroché avec la prophétie et les cauchemars vécus par Serafina. En toute objectivité, il y a de l'idée. C'est original : le fait de se faire appeler par des sorcières dans son sommeil, pour ensuite découvrir qu'elles doivent être les 5 réunies, j'ai apprécié. Dommage que cela n'arrive que goutte à goutte et qu'à la place on ait des fuites et des conflits inutiles entre les sirènes et le méchant de tous les méchants. 

    J'ai encore beaucoup à dire mais je vois que la chronique commence à être longue. Je ne sais pas si je vous ai convaincu de lire ce livre - en même temps je ne sais pas si c'était l'objectif, vu comme je l'ai pas trop aimé - mais en tout cas vous savez à quoi vous attendre en quelques points : vocabulaire compliqué, scénario compliqué - et en même temps un peu niais, une héroïne gourde et complètement à la masse, des autres sirènes assez rigolotes et une prophétie qui aurait mérité plus de place. Beaucoup de blogueurs disent que ce premier tome est une introduction à ce qui se passera ensuite, que c'est beaucoup d'infos pour beaucoup d'actions par la suite. J'espère pour eux - et pour vous ! - que c'est ça. Personnellement je ne lirais pas la suite - ou alors vraiment si je ne trouve rien d'autre à lire - parce que l'héroïne m'a complètement saoulée et que la prophétie n'a pas si m'intriguer plus que cela. Au revoir les sirènes. 


Chapitre 35, page 268 :
"Serafina s'était assise. En seize ans, on ne lui avait jamais coupé les cheveux, ne serait-ce que pour les égaliser. [...] A mesure que les mèches sectionnées par Neela étaient tombées sur le sol, elle avait éprouvé une sensation des plus étranges, comme si on l'amputait également de certaines facette de sa personnalité : celle qui faisait aveuglément confiance, celle qui suivait scrupuleusement les règles, celle qui attendait toujours que les autres prennent les choses en main."

Vous pourriez aimer : 
Les messagers des vents, tome 1 de Clélie Avit
Hunger Games, tome 1 de Suzanne Collins

D'autres blogueurs en parlent :
 My-Bo0ks

dimanche 7 août 2016

In My Mailbox #9


In My Mailbox se déroule tous les dimanches, il a été pris en charge par le blog Lire ou Mourir, chez qui sont rassemblés tous les participants. 
C'est un moyen de partager tous les livres que l'on a reçu, acheté ou emprunté chaque semaine.


♦ Harry Potter and the Cursed Child de J.K. Rowling, Jack Thorne & John Tiffany ♦
Synopsis : Harry is "an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband, and father of three school-age children."
In the epilogue to "Deathly Hallows", readers learnt that Harry had married Ginny Weasley, and together they had two sons, Albus and James, and a daughter, Lily. 
In "Harry Potter and the Cursed Child",  Albus struggles "with the weight of a family legacy he neer wanted", the announcement said. "As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth : Sometimes, darkness comes from unexpected places".

Voilà. C'est le seul et unique livre que j'ai acheté cette semaine. Je vous avoue, je découvre le synopsis seulement maintenant, et je ne sais pas à quoi m'attendre. Pourquoi pas ? En tant que fan, ça me fait énormément plaisir de pouvoir replonger dans du Harry Potter, un tout neuf tout beau. Certaines critiques sont déjà sorties, j'en entends déjà qui comparent ce livre à une fanfiction. Ça fait peur comme ça fait plaisir, parce que j'adore les fanfiction, mais ce n'est pas ce que j'attends de J.K. J'achèterais certainement d'autres livres la semaine prochaine, aucun Harry Potter, promis ! 


EXPLOSION DE FEELS







Bon dimanche à vous !