dimanche 9 mars 2014

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Titre : Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
Titre original : The Guernsey Literary and Potato peel Pie Society
Auteur : Mary-Ann Shaffer & Annie Barrows
Édition : NiL
Parution : 2011
Nombre de pages : 391
Synopsis : Juillet 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. 




Note : 15/20

Avis personnel : 
    Comment passer à côté de ce titre accrocheur ? En tout cas, il est intrigant ! On devine aisément quelque chose de drôle et de mystérieux. La couverture rentre également en compte dans mon choix de lecture, je l'ai trouvé très jolie. Le synopsis ne me vendait pas de rêve, mais c'était un roman épistolaire, alors pourquoi pas ? 
    Le côté épistolaire peut déranger certains lecteurs. Pas moi, parce qu'ici, c'est très bien fait. La lettre de l'inconnu arrive comme l'élément déclencheur, et à partir de là, Juliet et cette personne échangent des faits de vie quotidienne, de leurs aventures passées. Puis avec le temps, d'autres lettres d'autres expéditeurs viennent se joindre au courrier de Juliet et c'est presque toute l'île de Guernesey qu'elle connaît à travers ces lettres. 
    L'histoire se met en place assez rapidement,  les anecdotes concernant la guerre sont vite évoquées : les habitants de Guernesey sont pour la plupart ce qu'on peut nommer aujourd'hui des "résistants" et l'évoquent avec modestie. A travers leur club, ils bravent les interdictions des allemands occupant leur île. Ça force l'admiration, autant la nôtre que celle de Juliet. 
    Le point faible du livre - à mon sens - c'est qu'après avoir passé quelques anecdotes touchantes sur la guerre et leur club, on se lasse vite. Il est arrivé à un moment que je tourne un peu en rond dans ma lecture, à lire plusieurs fois les mêmes phrases - ça n'augure rien de bon ! L'intrigue reste à plat pendant quelques pages, il m'a semblé, et c'est ce qui m'a poussé à le finir plus vite que prévu. 
    La fin également n'a pas comblé mes attentes. Peut-être que je m'attendais à autre chose. Elle est à la fois surprenante et attendue. Surprenante dans le sens où je ne m'attendais pas à une telle issue, mais à la fois, je me doutais de certains aspects vu l'évolution des relations épistolaires entre les personnages. Mais globalement cette fin ne m'a pas touchée. Ni chaud ni froid. 
    Au final, c'est une chouette lecture tout de même : le côté épistolaire est sympathique - je n'imagine pas ce type de livre écrit d'une autre manière - et quelques personnages sont attachants, voire touchants mais ça s'arrête-là. Peut-être que la lassitude l'a emporté sur le plaisir de ma lecture. D'autres l'ont beaucoup aimé, d'autres se sont ennuyés, et moi je suis entre les deux. 

Vous aimerez peut-être : 
Le serment du Titanic de Cathy Gohlke
Les Folies Bergère de Zidrou et Francis Porcel
La lettre oubliée de Nina George

4 commentaires:

  1. Ah j'ai envie de le lire depuis super longtemps, il faut vraiment que je me le procure !

    RépondreSupprimer
  2. j'avais plutôt apprécié ce roman :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas vraiment accroché à ce livre même si l'ensemble est touchant !

    RépondreSupprimer
  4. Je vois que tu as eu un avis mitigé concernant ce roman...personnellement, je l'ai beaucoup aimé, j'avais eu un coup de coeur...je l'ai lu il y'a un peu plus de quatre ans mais l'ambiance est encore bien présente à mon esprit quand je l'évoque ! ! Mais je comprends ton ressenti et, parfois, quand un livre a cartonné et a beaucoup plu, on est déçu parce que finalement, il ne correspond pas vraiment à nos attentes ! ! ;)

    RépondreSupprimer