dimanche 9 mars 2014

Le manuel de la mauvaise mère

Titre : Le manuel de la mauvaise mère
Titre original : The bad mother's handbook
Auteur : Kate Long
Traductrice : Aline Azoulay
Édition : Nil
Parution : 2006
Nombre de pages : 392
Synopsis : Si seulement Charlotte arrivait à empêcher sa grand-mère Nan qui perd un peu la tête ces temps-ci de mettre ces devoirs dans le grille-pain, elle pourrait peut-être se concentrer sur un problème autrement plu grave. Si seulement sa fille Karen voulait bien l'écouter, Nan arriverait peut-être à lui expliquer que les liens du sang sont bien moins importants que l'amour d'une mère pour sa fille, même adoptée. Et Karen ? Si seulement elle arrivait à se convaincre qu'il y a pire que d'être grand-mère à 33 ans, elle accueillerait plus volontiers ce bébé que sa fille Charlotte attend à 17 ans. Une chronique tendre et drôle sur les mères, ce qui les sépare, mais surtout ce qui les unit !


Note : 14/20

Avis personnel :
    Ce livre, c'est un des seuls que j'ai acheté à Emmaüs sur un coup de tête. J'avais tout de suite accroché sur le titre, sur le synopsis. Je suis pourtant peu cliente des chick-lit mais pourquoi pas ?
    On trouve dans ce livre une certaine dimension réelle. Il est certes fictif mais les sentiments, les réactions et les péripéties qui arrivent aux personnages sont réalistes. On retrouve donc Charlotte, se découvrant enceinte, sa mère une presque quarantenaire qui se demande si elle arrivera à se retrouver quelqu'un un jour et la grand-mère, qui perd complètement la boule mais qui soude ce trio féminin plus qu'elles ne le croient. J'ai adoré le personnage de Charlotte même si elle campe beaucoup trop dans son rôle d'ado rebelle, et qui, comme l'indique le synopsis, est très irresponsable, je dirais même idiote. Alors qu'elle se retrouve complètement perdue, une aide inattendue lui viendra en aide. La mère, Karen semble complètement dépassée par les évènements et accuse sa mère et sa fille de lui causer tous les torts. La grand-mère est un personnage très décalé, mais surtout très mystérieux.
    On pourrait résumer ce roman en une phrase : Dégagez vos préjugés. Les deux plus jeunes femmes du trio en ont plein, et elles seront bien forcées de les mettre de côté. J'ai vraiment adoré l'évolution de leur personnage, l'intrigue qui nous surprend du début à la fin. 
    Les personnages entourant le trio sont adorables aussi : le père de Charlotte - et ex de Karen, l'ami encombrant de Charlotte et même le collègue de Karen. Tous les personnages m'ont plu - hormis l'ex de Charlotte, bien trop porté sur sa personne... C'était frais, moderne, un brin féministe, c'est une bonne lecture pour se détendre entre deux thrillers ou deux déceptions ! 
    Ce livre peut être lu autant par les adolescents que par les adultes à mon sens. Il est rempli de sensibilité, d'humour, de drames, mais aussi d'amour, plus que tout, entre ces trois femmes que tout semble opposer.
     Bien qu'on n'y retrouve pas de la grande littérature, ce roman amène à réfléchir sur le rôle que nous avons dans notre famille et le rôle que les autres ont pour nous, toutes générations confondues. C'est un livre que je relirais volontiers !

Vous aimerez peut-être : 
Je l'aimais d'Anna Gavalda
Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de Barbara Constantine
Boy's don't cry de Malorie Blackman
Miss Amérique ne pleure jamais de Julianna Baggot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire