jeudi 28 août 2014

Lydie

Titre : Lydie
Auteur : Zidrou
Parution : 2010
Nombre de pages : 60
Synopsis : Avez-vous déjà entendu parler de "l'impasse du bébé à moustache" ? Ne cherchez pas ce bout de rue sur un plan, vous perdriez votre temps ! Seuls Zidrou et Jordi Lafebre peuvent vous y conduire ! Les habitants de l'impasse, les "moustachus", partagent les joies et les peines du quotidien sous le regard d'une statuette de madone à l'enfant Jésus. Alors quand Camille, jeune femme simple d'esprit, perd sa petite Lydie tout juste née, tous les habitants la soutiennent. Ils sont solidaires à nouveau lorsque Camille leur annonce le retour miraculeux de sa petite fille. Mieux vaut un joli mensonge qu'une vilaine vérité, pensent-ils tous. Seulement qu'arrive-t-il quand la vérité reprend ses droits ?


Note : 17/20

Avis personnel : 
  On commence l'histoire avec les Moustachus - les habitants de l'impasse du Bébé Moustachu - et plus particulièrement Camille, une jeune femme en train d'accoucher. Malheureusement, le bébé est mort-né, alors la petite Lydie est enterré près de l'ex-femme de son grand-père. Les ragots vont bon train dans l'impasse - cette Camille ne connait pas le père, elle a été punie par le Seigneur - mais un jour, Camille dit que son bébé est revenu... et c'est là que l'impasse changera.
  En réalité, Lydie n'est pas revenue : Camille nie simplement le fait qu'elle soit décédée et donc, pour elle, son bébé est toujours là, dans son berceau. Les habitants et sa famille vont tenter de la raisonner, mais devant le malheur de cette jeune femme, ils vont tous jouer le jeu, sans exception. Les enfants joueront avec la petite Lydie, la maîtresse fera semblant de lui donner les devoirs et jamais au grand jamais on ne dira à Camille que son enfant n'existe plus.
  Cette BD, bien que commençant assez tristement il faut le dire, se révèle être un grand exemple de gentillesse et de solidarité. Toute la rue, et presque toute la ville jouera le jeu, de façon parfois assez absurde mais avec une telle gentillesse et un tel réalisme que ça fera toujours plaisir à Camille, et même à nous. Ce livre aborde le thème des dénis de décès avec légèreté et douceur, même si parfois ça m'a fait de la peine pour cette pauvre Camille de vivre dans le mensonge. 
  Une Bande-dessinée à lire, je vous la conseille vivement, elle ne vous laissera pas indifférents et vous garderez vous aussi le souvenir de Lydie. 

1 commentaire: