vendredi 29 août 2014

Magasin sexuel - Tome 1 & 2

Titre : Magasin sexuel
Auteur : TURF
Parution : 2011
Nombre de pages : 64
Synopsis : "C'est juste une minuscule échoppe où l'on vend de tout petits canetons en plastique ainsi que quelques insignifiantes bizarreries érotiques tout à fait inoffensives ! Faut pas vous inquiéter !
- Il y a le mot «sexe» écrit sur la camionnette ! Le mot «sexe» !- Forcément, ce n'est ni une charcuterie ni un traiteur ! C'est un sexchop !"
Tome 2






Note : 15/20


Avis personnel  :
  Une bande-dessinée en 2 tomes bien sympathiques à lire, on  passe un moment. Malgré le titre et la couverture qui annoncent le sex-shop, il n'y a rien de particulièrement érotique dans cette BD.
  Un jour, dans un village paisible, sur la place du marché, Amandine s'installe avec son sex-shop rose. Le maire ne voit pas d'un très bon oeil l'installation de ce commerce dans un village si vieux-jeu. Amandin tient bon, au diable les préjugés et commence à conquérir une partie du village. 
  C'est une histoire assez originale je dois dire, le premier scénario - conflit entre le village et Amandine - est vu et revu mais les sous-intrigues et les relations entre les personnages font que ça passe très bien ! Amandine et le maire sont les personnages principaux et leur relation est loin d'être amicale - un vieux coincé essayant de lui plaire tout en tenant des propos machistes... que demander de mieux ? 
  Le maire est une vraie caricature : mégalomane, macho, égoïste et imbu de lui-même, vous prendrez un malin plaisir à le détester ! Amandine est une jeune fille qui tente de reprendre l'entreprise de son père, mais avec d'autres objets à la vente. Elle est ambitieuse et ne se laisse pas faire, elle est aimable et généreuse, ce qui sera fort pratique pour gagner de la clientelle. Parmi les personnages secondaires on trouvera le barman en mal d'amour, avec un gros problème de concurrence anglaise - pas bon pour le commerce ! Un personnage méritait une plus grande place c'est Mlle Vergetures - sexy malgré son nom - dont j'aurai aimé voir le tempéramment. 
  Il m'est arrivé de sourire parfois devant l'imbécilité du maire, sa méconnaissance du sexe et de l'art, et aussi parfois pour les faux espoirs qu'il s'est fait - que ce soit politiquement ou sentimentalement. C'était un petit plaisir de lire cette BD qui cassera certainement les préjugés de certains. 
  Le seul hic, c'est que c'est trop court, j'aurai aimé lire encore des tomes de cette histoires : le mystère anglais est résolu vite fait, bien fait, Mlle Vergetures n'a pas le rôle qu'elle mériterait, et la bande-dessinée finit trop vite... C'est ma seule déception. Heureusement qu'il y a de beaux dessins, ça compense vachement - mélange de manga et de dessins traditionnels c'est très joli. 

1 commentaire: