vendredi 31 juillet 2015

Lecture en VO #1

Titre :  Harry Potter and the Philosopher's Stone
Auteur : J.K. Rowling
Édition : Bloomsbury
Première parution : 1998
Parution : 2014
Nombre de pages : 332
Synopsis : Harry Potter has never heard of Hogwarts when the letters start dropping on the doormat at number four, Privet Drive. Addressed in green ink on yellowish parchment with a purple seal, they are swiftly confiscated by his grisly aunt and uncle. Then, on Harry's eleventh birthday, a great beetle-eyed giant of a man called Rubeus Hagrid bursts in with some astonishing news : Harry Potter is a wizard, and he has a place at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. An incredible adventure is about to begin !



Note : 20/20

Avis personnel : 
    Ca faisait un moment que je voulais me lancer dans la lecture d'un livre en version originale - en anglais, parce que pour les autres langues on verra beaucoup plus tard - et je me suis dit qu'un livre que j'avais lu, relu, et re-relu ça serait pas mal. J'ai donc lu le premier tome d'Harry Potter que j'ai trouvé en France dans cette édition Bloomsbury, qui fait de jolies couvertures. J'hésite cependant à acheter le second tome en VO, il suffirait que je le trouve, mais ils sont rares par ici.
    La note est évidemment de 20 - sans AUCUNE objectivité - mais je comprendrais cependant que certains n'aient pas accroché à l'univers. Le premier tome est intéressant, mais à l'image de la saga, il n'en est que l'intrigue, les vraies intrigues et la vraie action commençant selon moi à partir du 3ème tome. En le relisant étant adulte - et ayant lu et relu et re-relu toute la saga - c'est intéressant de constater tous les indices que l'auteure a laissé derrière elle et qui sont essentiels pour la suite et la fin de l'histoire. C'est la chose qui me fascine le plus dans cette saga : les petits détails insignifiants qui deviennent des éléments clés.
    Je ne vais pas vous parler de l'histoire - parce que tout le monde la connait déjà et que beaucoup de chroniques ont été écrites à ce propos - mais je vais plutôt me concentrer sur la lecture en anglais. Je sais que beaucoup ont déjà lu ce roman en anglais, et même, lisent en anglais régulièrement alors cela vous paraîtra peut-être risible ou dérisoire de lire un article de ce genre. Cependant, j'ai vu que beaucoup de personnes, s'estimant nulles en anglais, ne se risquaient pas à lire en VO, jugeant cela trop difficile. Ne vous inquiétez pas, mon niveau d'anglais étant nul, niveau collège sixième-qui-n'a-pas-appris-ses-leçons, j'ai quand même réussi à lire ce roman - peut-être parce que je le connaissais déjà ? - mais même pour les passages dont je ne me souvenais plus, j'ai compris. J'avais acheté en prévention le livre en version française, pour pouvoir lire des passages que j'estimerais ardus mais je n'en ai pas eu besoin. 
    C'est vraiment une lecture anglaise facile, et je pense qu'il ne faut pas hésiter à se lancer si vous débutez dans ce genre de lecture. C'est un roman idéal pour ça, bien qu'un peu niveau collège quand même, c'est pour ça que j'aimerais lire un autre livre en anglais. The Help, peut-être ? 
    Au-delà de la lecture VO, j'ai vraiment adoré me replonger dans l'univers, et j'ai très envie de tout relire, même si le temps me manque. Ça a été vraiment pour moi la saga qui m'a donné envie de lire toutes sortes d'histoires, dans la génération Harry Potter.

Chapitre 10, page 192 : 
"But from that moment on, Hermione Granger became their friend. There are some things you can't share whithout ending up liking each other, and knocking out a twelve-foot moutain troll isone of them."
1/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire