mardi 1 septembre 2015

Profil

Titre : Profil
Titre original : The future of us
Auteur : Jay Asher & Carolyn Mackler
Édition : Milan (Macadam)
Parution : 2012
Nombre de pages : 339
Synopsis : 1996. Les ordinateurs sont encore rares à la maison, les réseaux sociaux n'existent pas. Pourtant deux ados découvrent, effarés, ce qu'ils deviendront quinze ans plus tard par l'intermédiaire de leurs profils Facebook. Un futur qui leur déplait. Ils vont tout faire pour le changer.






Note : 14/20

Avis personnel :
    Je ne m'attendais pas à grand chose en commençant cette lecture. En l'empruntant dans le rayon jeunesse, et avec si peu de pages, écrit en moyenne police, je savais d'avance que ce serait une lecture simple et sans prise de tête.
    Emma et Josh sont amis d'enfance, ils traversent une période un peu embarrassante, mais ils sont toujours amis. Alors qu'Emma ouvre une fenêtre internet, elle tombe sur "Facebook", un site avec une bannière bleue dont elle n'a jamais entendu parler. Et sur ce site, il y a son nom, ainsi que celui de son ami. La tentation est trop forte : ils regardent ce qui se cachent derrière leurs homonymes. Leur homonymes, ce sont eux, mais quinze ans plus tard, et ce qu'Emma voit - surtout - ne lui plait pas tellement. 
    Suite à cette découverte, les deux adolescents vont faire ce que tout le monde aurait fait à leur place : provoquer ou changer le cours de leur vie d'adulte. Alors qu'Emma n'est pas satisfaite du mari qu'elle a sur ce réseau, elle essaye de changer les choses. Mais Josh est plutôt fier de ce qu'il a réussi à faire, d'ici 15 ans, et va chercher à provoquer les choses, un peu plus rapidement que prévu. Il y a ici selon moi les deux réactions type à ce genre de découverte : soit on est insatisfait et on change tout, soit on est satisfait mais ça n'arrivera que trop tard, pas le temps d'attendre. 
    Cette fois-ci, les deux personnages m'ont plu : j'ai souvent des réticences concernant les personnages féminins des histoires que je lis, car on leur donne un côté superficiel que j'ai du mal à accepter. Ici, non : Emma est une fille simple, qui ne change pas pour plaire à autrui. Elle fait du sport, sort et déjeune avec ses amis, ce n'est pas la fille populaire, mais on peut aimer se retrouver en sa présence - surtout les garçons. Josh lui est assez timide, mais surtout, il se laisse porter par le vent - comme dirait son frère - ce qui arrive, arrive. Ce qui n'arrive pas, tant pis. Il semble au départ être le plus réfléchi face à cette situation, mais la fierté masculine ne l'entendra pas comme ça, et l'amitié qu'il entretient avec Emma pourrait subir quelques dégâts.
    Concernant l'intrigue, elle n'est pas si originale que ça : Facebook n'est qu'une décoration pour une histoire de personnes qui voient leur futur et qui essayent de le changer, ça a été déjà vu - et lu ! Je savais avant même d'atteindre le troisième chapitre ce que serait la fin, c'était facile à deviner mais j'ai tout de même trouvé l'intrigue intéressante : je n'aurais pas imaginé autre chose pour une futur vu par ordinateur. Malgré le manque d'originalité dans l'histoire - les relations entre les deux personnages, l'amitié avec les autres, les évènements du futur qui sont attendus - je me suis empressée de le finir pour vérifier si mes intuitions étaient bonnes. De plus, ça a été drôle de voir les réactions d'Emma et Josh face aux expressions "texto", "Harry Potter" ou "Titanic", qui n'existaient pas encore.
    C'est un livre qui se lit rapidement, et je le conseillerais surtout aux adolescents. C'est une lecture sympathique et mignonne, qui nous amène quand même à réfléchir sur la visualisation du futur : doit-on réellement toujours voir ce que l'avenir nous réserve, au risque de ne plus penser au présent ? Ce qui est sûr, c'est que la version Facebook indiquée dans le livre, n'est plus d'actualité. Même le monde de maintenant change vite.


Chapitre 7, page 49 : 
"- Hier soir, avant que tu viennes, j'étais sur le site. Tu te rappelles les trois cent vingt amis que je suis censée avoir ? (J'exhale tout l'air que j'ai dans les poumons.) Tu es dans la liste.
Un grand silence s'abat dans la voiture.
- C'est marqué
Josh Templeton, avec une photo de toi. Plus âgé.
Josh se  tapote le genou avec son gobelet Sunshine Donuts. Il n'a pas envie de croire à cette histoire. Il voudrait bien que cela soit une blague. 
- Tu as les cheveux courts, comme David, dis-je. Et tu portes des lunettes.
- Mes yeux vont très bien, proteste Josh.
- Pas dans le futur, apparemment.
"

Vous aimerez peut-être : 
22/11/63 de Stephen King
Eleanor & Park de Rainbow Rowell
Café givré de Suzanne Selfors
Pourquoi pas ? de David Nicholls

16/18

6 commentaires:

  1. J'étais complètement passée à côté lors de ma lecture il y a quelques années, même si je trouve l'idée de départ sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas le meilleur scénario mais j'en atttendais plus aussi :)

      Supprimer
  2. Je ne suis pas très littérature jeunesse, j'ai pas mal de réticences (honte à moi) mais ce roman me tente vraiment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je devais te conseiller une lecture jeunesse, je ne te conseillerais pas celui-ci même s'il n'est pas si terrible... :D Après je ne conais pas tes goûts :)

      Supprimer