jeudi 3 septembre 2015

Hunger Games, tome 2 : L'embrasement

Titre : Hunger Games - L'embrasement
Titre original : Catching Fire
Auteur : Suzanne Collins
Traduction : Guillaume Fournier
Édition : Pocket (Jeunesse)
Parution : 2010
Nombre de pages : 399
Synopsis : Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le Président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l'aube des Jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...



Note : 15/20

Avis personnel :
    J'ai mis un certain temps à me replonger dans l'univers qu'avait crée Suzanne Collins, pour la simple raison que j'avais tellement aimé le premier tome, que j'avais un peu peur d'être déçue - et aussi peur de voir les personnages que j'affectionne tomber de façon sanglante. 
    L'ambiance dans le district Douze, quand on s'y replonge, est assez calme : Katniss et Peeta profite de leurs nouvelles maisons avec leurs familles, et essayent tant bien que mal d'aider les habitants du district à combler leur faim. Ce n'est pas glorieux mais quand on sait que l'ambiance dans le premier tome était atroce, on se réjouit d'un rien. Outre l'hiver qui plonge Panem dans un froid glacial, la relation entre Katniss et Peeta est aussi très froide. Notre héros avait découvert les manigances de Katniss pour les sortir de là, et avait compris qu'il n'y avait pas de réels sentiments de sa part jusqu'alors. Cependant, il n'y a pas de temps pour les remontrances, car Katniss et Peeta doivent encore faire semblant de s'aimer pendant la Tournée, pour convaincre les autres districts que cet acte avec les baies n'étaient pas un acte de rébellion mais un sacrifice amoureux. Les relations avec le Capitole sont donc très tendues, et cela complique les relations de Katniss avec Peeta, mais aussi Gale, son ami de toujours.
    On retrouve assez rapidement l'ambiance de Panem qui souffre à travers le district Douze, mais en plus, voit aussi souffrir dans les autres districts que vont visiter les deux survivants. J'aurais pensé que cette partie de la Tournée, allait durer un peu plus longtemps dans le livre, étant donné que Katniss doit se montrer convaincante dans tous, on les visite à peine, en tant que lecteurs. J'ai trouvé cela dommage dans le sens où on nous en parle pendant quelques chapitres au début, et que c'est évoqué sur seulement quelques pages. Le seul moment intéressant de la Tournée étant ce moment de pseudo-soulèvement dans le district de Rue. Il y a bien quelques situations où Katniss est en danger, ou en tout cas menacée, mais cela se confirme quand elle est remise face à des situations de survie. C'est-à-dire presque au trois quart du livre. Ce n'est pas que je me suis ennuyée pendant les trois quart du livre, mais j'aurais aimé plus de détails des autres districts, plutôt que de me concentrer sur les sentiments de Katniss envers Gale et Peeta. 
    Ça aussi, parlons-en : Katniss passe son temps à changer d'avis concernant ses sentiments envers Peeta et Gale. Un coup, elle n'aime pas Peeta mais deux pages plus tard, comment ne pas l'apprécier. Elle aime aussi Gale, mais elle ne peut pas "lui faire ça" donc renonce à l'aimer. Et si ses tergiversations ne suffisaient pas, elle fait du mal à l'un et à l'autre. J'ai bien mon favori parmi les deux mais j'ai réellement trouvé ça lourd de la voir hésiter toutes les deux pages. Katniss baisse un peu dans mon estime, donc.
    Après, n'allez pas croire que je n'ai pas aimé du tout ma lecture : c'était très addictif, et j'ai eu du mal à le lâcher pour passer à autre chose dans la journée. Cependant, l'action n'arrive vraiment que quand Katniss est recrutée avec Peeta pour les Jeux de l'Expiation, alors qu'il manque une centaine de pages avant la fin. 
     J'ai très envie aussi de lire la suite La Révolte, en espérant une vraie action, avec des vrais actes de rébellion et une romance qui s'éclaircira. Enfin. 


Chapitre 4, page 68 : 
"Je reste là, muette et toute petite, sous le poids de ces milliers de regards. Il y a un long silence. Puis, dans la foule, quelqu'un commence à siffler la petite mélodie à quatre note de Rue. Celle qui annonce la fin d'une journée de travail dans les vergers. Notre signal de reconnaissance dans l'arène. Je repère le siffleur, un vieillard tout ratatiné en chemise et salopette rouges. Nos regards se croisent.
La suite n'est pas un accident. Elle est bien trop exécutée pour être spontanée. A l'unisson, toutes les personnes présentes pressent contre leurs lèvres trois doigts de la main gauche, avant de les tendre vers moi. Le vieux signal du district Douze, le dernier adieu que j'ai adressé à Rue dans l'arène
"

Vous aimerez peut-être : 
Hunger Games, tome 1 de Suzanne Collins 
La Sélection, tome 1 de Kiera Cass
La Déclaration de Gemma Malley
Naturalis de Franck Labat

17/18

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'espère que ça va finir en apothéose ! :)

      Supprimer
  2. J'avais plutôt aimé cette trilogie .. C'est pas forcement mon style de lecture mais la petite fille d'un an que je garde s'appelle Katniss alors forcément !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah des parents fans d'Hunger Games je suppose ! :) C'est mignon !

      Supprimer