samedi 24 octobre 2015

Cherche jeune femme avisée

Titre : Cherche jeune femme avisée
Auteur : Sophie Jomain
Édition : J'ai Lu
Parution : 2014
Nombre de pages : 413
Synopsis :  Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante mais ô combien extravagante Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d'imaginer qu'il se laissera convaincre de l'engager comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d'avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de s'occuper de ses deux chérubins.






Note : 11/20

Avis personnel :
    On entend beaucoup parler de Sophie Jomain depuis un certain temps, il ne fait aucun doute que c'est une auteure reconnue pour beaucoup d'entre vous. Je n'ai pas été tentée par les autres romans qu'elle a écrit, leurs synopsis ne m'attiraient pas plus que ça. Le seul qui a su accrocher mon regard, par sa couverture et par son titre, ça reste Cherche jeune femme avisée. Je n'attendais pas grand chose de ce roman, je voulais juste passer un bon moment avec une romance mignonne et burlesque.
    Déjà, je vais peut-être en décevoir beaucoup, mais il n'y a pas grand chose de burlesque : Gabi est tout d'abord présentée comme extravagante, mais cela dure seulement 30 pages, après elle est devenue à mes yeux comme toutes les autres. Il ne fait aucun doute que Gabi est une personne au coeur tendre et à qui j'ai eu envie de m'attacher durant les 50 premières pages. Sinon globalement j'ai trouvé qu'elle n'avait qu'une personnalité un peu fade et pas spécialement attirante. On pourrait croire que les autres personnages rehaussent le niveau mais il n'en est rien -  toujours selon mon avis. Les enfants sont des petites boules de nerfs pourries gâtées qui ne m'ont pas plu, Adrien de Bérail aurait pu être le seul personnage qui sauve l'honneur s'il n'avait pas été trop à cheval sur des principes tout bêtes. Non franchement, ça commençait assez mal. 
    Parlons de l'histoire, maintenant : elle ne casse pas trois pattes à un canard. C'est donc une jeune femme qui devient - presque par dépit, autant pour Adrien que pour elle - la baby-sitter des enfants. Il la trouve charmante mais trop excentrique, elle le trouve charmant mais trop coincé. Dès la base de l'histoire posée, on connait déjà la fin de l'histoire : ça ne me dérange pas mais j'ai eu l'impression que tout ce qui se passait entre la situation initiale et la situation finale était un condensé de tous les clichés que l'on a déjà pu lire dans d'autres romances : un triangle amoureux, des quiproquos, des disputes en cascades, des tentatives de drague vaines et clichées... En plus, c'était lent. Je n'ai pris presque aucun plaisir à ma lecture : les évènements se déroulaient, et je lisais machinalement. Il m'est même arrivé de sauter des pages sans que cela perturbe mon fil de lecture.
    Je n'irai pas jusqu'à ne pas vous recommander de lire ce livre parce qu'il se peut qu'il vous plaise, tout de même. J'ai déjà lu des livres de romances plaisantes, facile à lire au coin du feu ou sur une chaise longue, mais je dois avouer que celui-ci m'a laissé de marbre - j'étais même parfois ennuyée. J'ai continué pour savoir si la condition du fils d'Adrien allait s'améliorer - pour ceux qui l'ont lu : c'est pas tout simplement un peu excessif et hors-la-loi ?? - et surtout pour voir si (et comment) les deux protagonistes allaient finir ensemble : bah j'aurais mieux fait de ne pas perdre mon temps, la fin ne m'a pas plus plu que le reste du livre.


Chapitre 16, page 116 : 
"Désœuvrée, elle se pencha largement en avant, tendit le bras et attrapa son GSM du bout des doigts. Elle croisa le regard d'Adrien qui, furtivement, se perdit bien en deçà de yeux de Gabi. Elle baissa la tête et comprit. Non seulement l'une des brides de sa nuisette était tombée mais, pour arranger les choses, le fin tissu de satin s'était largement ouvert sur sa poitrine, ne cachant rien de son 90C en pleine santé. Rouge de honte, elle se redressa précipitamment et se fit violence pour ne pas croiser les bras sur son buste et refermer la fenêtre avec fracas."

Vous aimerez peut-être :
Le pacte de Mary Jo Putney
Demain j'arrête de Gilles Legardinier
Noblesse oblige : Le duc mis à nu de Sally MacKenzie
Noblesse oblige : Le marquis mis à nu de Sally MacKenzie

2 commentaires:

  1. J'ai l'impression qu'on surestime Sophie Jomain, je m'attendais à mieux avec Les étoiles de Noss Head puis finalement je suis quand même déçue. Ton avis sur Cherche jeune femme avisée ne fait que confirmer mon impression, je ne pense pas que je le lirais. :)
    En tout cas, très belle chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie ! Les étoiles de Noss Head ne me tente pas tellement mais vu les bons avis, pas impossible que je le lise un jour, mais vraiment si je n'ai rien de plus urgent à faire ! :')

      Supprimer