dimanche 29 novembre 2015

Elizabeth Darcy

Titre : Elizabeth Darcy
Titre original : -
Auteur : Abigail Reynolds
Édition : Milady (Romance)
Parution : 2014
Nombre de pages : 400
Synopsis : Dans Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Elizabeth affirme à l'orgueilleux Mr Darcy qu'il serait le dernier homme au monde qu'elle consentirait à épouser.
Et si elle n'avait jamais prononcé ces mots ?
Dans cette réécriture d'Orgueil et Préjugés, Elizabeth consent malgré elle à devenir la maîtresse de Pemberley, déclenchant un jeu de chassé-croisés qui risque de mettre en péril leur amour.




Note : 14/20


Avis personnel : 
    J'ai réellement adoré Orgueil et Préjugés quand je l'ai lu - et aussi quand je l'ai vu mais c'est autre chose. C'était réellement mon coup de coeur du mois, de l'année... J'étais réellement en manque ensuite, je l'ai relu, je me suis lancée dans des fanfictions - ne le faites pas je n'ai rien trouvé de bien - et je me suis lancée dans les réécritures. J'ai parfois été très déçue mais pour celle-ci, je suis un peu partagée...
    Comprenez, c'est un réel bonheur de replonger dans le monde de Jane Austen, fût-il un peu modifié. C'est vrai que c'est intriguant : que ce serait-il passé si Mr Darcy avait obtenu ce qu'il voulait dès la première demande ? Tout aurait été modifié ou le destin aurait-il été le même ?  Mais justement c'est ici qu'il y a problème : toute la beauté d'Orgueil et Préjugés repose sur le fait qu'Elizabeth ne se laisse pas faire et surtout, sur le fait que Mr Darcy doivent calmer son orgueil pour la conquérir. Là, il est orgueilleux, et il le reste. Le caractère des personnage est totalement effacé par cette réécriture : Elizabeth est soumise, ne cherche qu'à contenter Darcy par peur qu'il la frappe - oui oui - et Darcy reste taciturne et orgueilleux mais semble être un tantinet lunatique.
    Bien heureusement l'auteure nous laisse un espoir en nous présentant plus en détail la soeur de Mr Darcy, ainsi que son cousin le colonel Fitzwilliam qui sont les deux personnages qui m'ont agréablement surprise. Je regrette cependant de ne pas avoir retrouvé la soeur de Mr Bingley - ça aurait été fort drôle de voir sa réaction. Bien sûr, à la fin d'Orgueil et Préjugés tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes puisque Darcy a calmé son orgueil, Elizabeth n'a plus de préjugés : là vous annulez tout, et c'est le chaos. Elizabeth est contrainte d'épouser ce vaniteux et c'est la croix et la bannière pour eux deux, ainsi que pour les personnages qui sont alentour.
    L'auteure nous met en place des situations romantiques toutes mignonnes où nos deux protagonistes font plus amples connaissances, on en apprend même un peu plus que ce que l'on devrait - Abigail Reynolds semble avoir pris quelques libertés sur l'arbre généalogique des Darcy - et d'autres personnages attachants font leur apparition. L'évolution des évènements n'est plus la même mais cependant les choses se rejoignent parfois de manière plutôt originale.
    Le deuxième point faible du livre - et dont j'ai horreur - c'est la capacité des personnages à s'énerver ou se vexer pour rien : le fait qu'ils ne communiquent pas assez sur leurs sentiments, c'est partie intégrante du love/hate mais au bout de la moitié du livre c'est franchement lassant.
    C'est peut-être avec une certaine sévérité que je juge ce livre mais j'ai réellement passé un bon moment : c'est une lecture rapide, qui nous replonge dans les méandres de la relation la plus romantiques de la littérature anglaise. Je n'ai été convaincue par aucune des réécritures faites du roman de Jane Austen mais elle n'est pas la pire.


Chapitre 1, page 19 : 
"Elizabeth n'était pas idiote ; elle comprenait parfaitement ce que voulait dire son amie, et elle passa le jour suivant à se persuader d'accepter son sort. Aucune part de son esprit n'était disposé à le faire. Elle dressa intérieurement la liste des vertus de Mr Darcy - bien qu'elle ne parvînt pas à la rendre bien longue - et se la répété régulièrement. Elle ne pouvait s'empêcher de souhaiter qu'il arrivât quelque chose; que son père refusât son consentement, bien que cela n'eût rien résolu, ou bien du moins, que le retour de Darcy fût différé"

Vous aimerez peut-être :
Cher Mr Darcy d'Amanda Grange
Le journal de Mr Darcy d'Amanda Grange
Orgueil et préjugés de Jane Austen

6 commentaires:

  1. Je ne sais pas si je lirais ce livre mais par contre, j'ai vraiment envie de découvrir Orgueil et Préjugés que je n'ai toujours pas lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est merveilleux ! *_* (avis très objectif !) :D

      Supprimer
  2. Personnellement, ça me donne surtout envie de relire la version originale ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareillement. Du coup, faut d'avoir le livre sous la main, j'ai regardé le film de 2005... :')

      Supprimer
  3. Je te comprends tellement ! Je suis également toujours déçue des réécritures "stricto sensu" d'Orgueil et Préjugés. La pire pour moi restera à jamais "Les caprices de Miss Mary". Je l'ai revendu sans aucun état d'âme. Par contre, en terme de suite TV, j'ai trouvé "La mort s'invite à Pemberley" formidable ! Tu l'as vu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas (encore) lu "Les caprices de Miss Mary" mais si jamais je tombe dessus je me dirais qu'il est pas super, en prévention !
      Et je n'ai pas vu non plus "La mort s'invite à Pemberley" (je suis une piètre fan) mais je le note, pourquoi pas ? :)

      Supprimer