jeudi 31 mars 2016

Lecture en VO #2

Titre : Harry Potter and the Chamber of Secrets
Auteur : J.K. Rowling
Édition : Bloomsbury
Parution : 2014
Nombre de pages : 360
Synopsis : Harry Potter's summer has included the worst birthday ever, doomy warnings from a house-elf called Dobby, and rescue from the Dursleys by his friend Ron Weasley in a magical flying car ! Back at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry for his second year, Harry hears strange whispers echo through empty corridors - and then the attacks start. Students are found as though turned to stone... Dobby's sinister predictions seem to be coming true.




16/20

Avis personnel : 
   Ceci est une relecture - certainement la 13ème - mais en anglais. Déjà mon niveau est assez moyen - voire même parfois carrément nul - et c'est à peu près le seul genre de lecture anglaise de mon niveau. En plus, vu que je l'ai beaucoup lu, si je ne comprends pas un passage, j'ai juste à faire appel à mes souvenirs. Pratique !
    Harry est revenu de Poudlard, et mène de nouveau une vie cauchemardesque chez les Dursley. Un soir où il doit rester silencieux, un elfe de maison débarque dans sa chambre et l'avertit qu'il ne doit pas retourner à Poudlard, un grand malheur va s'abattre sur l'école. Malgré les avertissements, il parvient à y retourner, à suivre les cours du prétentieux Lockart et s'occuper des Mandragores. Mais au bout de quelques temps, les élèves commencent à être pétrifiés, des voix se font entendre et c'est le début des problèmes et des mystères pour Harry.
    Ce qui est encore fascinant dans ce tome-là, c'est que l'auteure arrive encore à nous faire plonger dans son univers magique créé de toutes pièces. De nouvelles créatures, des cours intéressants, des personnages encore plus aboutis et toujours une intrigue qui occupe toute la place dès la moitié du roman. Une intrigue mise en place dès le début, subtilement, afin que le lecteur puisse recoller tous les morceaux à la fin. Petite, je n'arrivais pas à finir si rapidement ce livre, parce qu'en fait, il me terrifiait : à partir du moment où seul Harry  entend les voix partout dans le château, souvent le soir, ça me faisait vraiment fermer le livre. Surtout si la lecture se faisait le soir juste au moment du coucher. C'est quelque chose d'un peu plus sombre que J.K. Rowling propose à ses lecteurs : une bête, une chose, mystérieuse, non découverte depuis des siècles.
    A cette ambiance un peu sordide s'ajoute Lockart, le nouveau professeur de Défense contre les Forces du Mal. Il plane totalement, ne semble pas se préoccuper des étranges choses qui se passent autour de lui. C'est un des personnages secondaires - voire carrément temporaire - que j'adore. J'adore le détester. Il est faux modeste, il est narcissique, il est menteur et en plus, il est nul. Mais son côté totalement déconnecté me fait beaucoup rire. J'aime voir les autres personnages du roman le détester à ma place, comme si les personnages le haïssait tellement que je ne devrais pas en rajouter une couche. Ginny aussi fait son apparition de façon un peu plus prononcée que la première fois, et de quelle façon ! J'avoue ne pas trop aimer la Ginny des premiers livres, presque effacée, amoureuse un peu niaise et totalement innocente, mais c'est certainement pour ça que je l'adore encore plus ensuite.
    L'avantage de cette relecture, c'est de pouvoir comparer mentalement le film et le livre. Et oui le livre gagne mon coeur haut la main ! Les trois premiers films de la saga sont pour moi les meilleurs et les plus complets, mais c'était tout de même plaisant de relire des passages "oubliés" du livre - voir extrait en bas - et en plus dans leurs versions originales.
    Cependant, malgré beaucoup de relectures, je pense que c'est le roman Harry Potter que j'aime le moins. Il en faut bien un, et je dirais que c'est celui-ci. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi. Peut-être pour son côté effrayant ? Peut-être pour ce début d'acharnement sur Harry ? Le pauvre, une vraie victime. Peut-être aussi parce que Hermione est absente une partie du livre et que Ron, sorti de son problème de baguette et de sa peur des araignée ne prend pas beaucoup de place encore ? Peut-être. Il n'en reste pas moins que si je devais le relire, je le relirais, et que si mes enfants devaient un jour commencer une saga, ce serait celle-là.

Chapitre 1, pages 9-10 : 
"Dudley hitched up his trousers, which were slipping down his fat bottom.
'Why're you staring at the hedge ?' he said suspiciously.
'I'm trying to decide what would be the best spell to set it on fire', said Harry.
Dudley stumbled backwards at once, a look of panic on his fat face.
'You c-can't - Dad told you you're not to do m-magic - he said he'll chuck you out of the house - and you haven't got any friends to take you-'
 'Jiggery pokery !' said Harry in fierce voice. 'Hocus pocus... squiggly wiggly...'
'MUUUUUUM !' howled Dudley, tripping over his feet as he dashed back towards the house. 'MUUUUM ! He's doing you know what !'"

Vous aimerez peut-être : 
Hunger Games - Tome 1 de Suzanne Collins

D'autres blogueurs en parlent : 

2 commentaires:

  1. Moi aussi je ne suis pas très douée en anglais... Pourtant, j'ai bien envie de les découvrir en VO pour pouvoir découvrir la vraie plume de J.K. Rowling. Et ça me permettra d'améliorer mon niveau d'anglais pour de futures lectures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment super cette version. Et dans cette édition ♥ Presque je me faisais le thé en regardant Dr Who en même temps, allongée sur un coussin Lady Di avec God Save The Queen en fond sonore tellement c'était bien cette VO ! :D
      Dr Who mélangé à God save the Queen je ne suis pas sûre du mélange mais passons :p

      Supprimer