dimanche 15 mai 2016

Les vieux fourneaux : Ceux qui restent

Titre : Les vieux fourneaux - Ceux qui restent
Auteurs : Wilfrid Lupano & Paul Cauuet
Édition : Dargaud
Parution : 2014
Nombre de pages : 56
Synopsis : Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen de ne pas mourir. Quitte a traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un œil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le cœur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel.


Note : 17/20


Avis personnel :
    J'avoue, j'ai volé ce livre. Il appartient à quelqu'un de ma maison, mais je ne sais pas à qui précisément. En réalité, je l'ai lu rapidement et en cachette. C'était pas bien malin, vu que j'ai envie de lire les deux autres tomes désormais. 

    L'histoire commence par un enterrement, celui de Lucette, le femme d'Antoine. C'est pas bien joyeux, mais c'est dans cette ambiance qu'on découvre trois compères amis de toujours, âgés désormais de 70 ans. Ils échangent des souvenirs partagés - souvent issus de l'époque où la grande distribution et les usines n'envahissaient pas leur belle campagne. C'était le bon temps pour eux. Seulement, une lettre laissée par Lucette va chambouler un peu plus leur routine. Antoine part sur le champ... en Toscane. Ses deux amis partent à sa suite, accompagné de la petite-fille d'Antoine, qui se trouve être... enceinte !

    Première chose, cette bande-dessinée est très belle. Les dessins sont beaux, les couleurs douces et c'était un réel plaisir de me plonger dans ce genre de décor. La bande-dessinée confronte deux générations : celle qui a tout vécu et celle qui va tout vivre. Celle qui a tout vécue est nostalgique, elle est engagée - même si physiquement c'est plus trop ça - et surtout elle est soudée. L'histoire est une sorte de road-trip qui dure à peine mais qui est rigolote à lire. Derrière l'ambiance voyage d'un bout à l'autre de la France en passant par la Toscane, on peut noter la présence d'un engagement politique environnemental et économique : les héros septuagénaires ont été militants - ou presque ! - et ne cessent de se vanter d'avoir fait les beaux jours des syndicats, d'avoir fait valoir leurs droits. C'est une ambiance qui ne m'a pas déplu. 

    La bande-dessinée ne renverse pas spécialement les clichés même si elles ne les renforce pas non plus. C'est très bizarre mais je n'ai pas senti de caricature ou même de volonté de changer les mentalités à travers ce livre. Ce n'était peut-être pas le but, ou alors on est au fond tous d'accord pour dire que les seniors sont de plus en plus dynamiques... L'histoire se veut humoristique, et c'est réussi. Il m'est arrivé de sourire à certaines réflexions franches et hostiles de nos vieux héros. Le seul point négatif que j'ai à soulever, c'est que c'est beaucoup trop court - un format BD classique - et il me semble en plus que les suites ne parleront même pas de ce qu'il adviendra de la situation d'Antoine, mais peut-être plus de sa petite-fille. Enfin, à voir. Chaque tome semble se concentrer sur un des personnages du trio. 

    Je recommande fortement, peut-être pour un cadeau, un départ à la retraite, ou pour se prélasser au Soleil dans une ambiance italienne... Ou si la bande-dessinée vous effraie, vous pourrez toujours allez voir le film en préparation !




Vous aimerez peut-être : 
Et puis Paulette de Barbara Constantine
A Mélie sans mélo de Barbara Constantine
Je l'aimais d'Anna Gavalda

D'autres blogueurs en parlent :

5 commentaires:

  1. Merci de cette nouvelle découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Pour une fois que c'est moi qui te fais découvrir des choses ;)

      Supprimer
  2. J'adore cette série, tu vas voir si tu as l'occaz, les deux autres sont encore mieux :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas gentil de me faire languir comme ça... surtout que la personne à qui appartient cette BD ne va pas les acheter tout de suite... (ça veut dire jamais) :')
      Ça me ferait une série incomplète :/

      Supprimer
    2. Viens à Lille, je te les prête :p

      Supprimer