dimanche 30 mars 2014

L'alchimiste

Titre : L'alchimiste
Titre original : O Alquimista
Auteur : Paulo Coelho
Traduction : Françoise Marchand Sauvagnargues
Édition : J'ai lu
Parution : 2007
Nombre de pages : 190
Synopsis : Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d'un trésor enfoui au pied des Pyramides. Lorsqu'il rencontre l'Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les lignes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.







Note : 13/20

Avis personnel : 
    Après quelques lectures divertissantes, il était temps pour moi de commencer à lire un peu des contes philosophiques, qui amènent à réfléchir. Je me suis donc lancée dans du Coelho - source sûre.
    C'est dommage, parce que c'était une grande déception face à cette lecture, j'en attendais tellement plus. On pourra dire du coup, que ce n'est pas mon genre de lecture mais qu'avec objectivité, je mets quand même un 13 parce que c'est un joli conte philosophique, auquel je n'ai pas accroché.
     Le rythme est au départ assez lent, et les répétitions sont grandes. On comprend bien que Santiago doit vivre sa Légende Personnelle, qui est de vivre un grand voyage dans le but de trouver un trésor. Il n'aura que ce mot à la bouche. 
    Mais c'est quelque part le point positif : chaque être humain ne doit pas oublier d'où il vient ni oublier son "but de vie", ici appelé "Légende Personnelle". Ce livre m'a fait réfléchir sur ce point uniquement. L'histoire en elle-même comporte des rebondissements - un voyage c'est pas rien - mais assez vite expliqué et sans trop de détails, le livre est surtout axé sur la partie philosophique et le point de vue interne de Santiago. 
    Au cours de son voyage cependant, il sera amené à remettre en question sa Légende Personnelle - ce qui nous est déjà tous arrivé "Dois-je vraiment faire cela ? Suis-je sûr(e) de mon objectif ? Et si je m'arrêtais là ?" - seulement Santiago fera des rencontres inattendues mais "prédestinées" qui le remettront dans le chemin de sa quête première. 
    C'est ça aussi l'autre point positif : le message est clair que quelque soit votre histoire, vous reviendrez toujours dans le droit chemin - ce qui n'est pas totalement vrai faut en être conscient. Mais au delà du message philosophique que j'ai eu du mal à saisir, c'est que tous les signes de l'histoire de Santiago sont interprétés par l'Alchimiste ou encore les autres sages qui berceront sa route, je ne suis pas assez philosophe pour que ce message me transcende. Il n'y a pas de hasard dans ce livre, tout est écrit dans l'histoire de chacun selon ces personnages.
     Le nombre incalculables de répétitions et de "flash-back" - si je puis dire - est assez lassant. Le héros ne cesse de se questionner - philosophie oblige - sur sa vie et sur sa Légende Personnelle à un tel point qu'à la fin du livre je sautais presque des passages tellement je connaissais par cœur ses craintes, ses envies, son message.
    En conclusion, je dirais que j'ai été très déçue parce que je m'attendais à ce que l'histoire soit plus exploitée, même s'il est vrai qu'on voyage beaucoup mais que j'avais l'impression de survoler seulement. En plus, ce n'est pas le genre de lecture qui me convient mais je suis consciente que cela peut plaire à beaucoup d'autres, c'est pour ça que je le recommande quand même, parce que même si on est pas un grand philosophe, ça fait réfléchir.

Vous aimerez peut-être : 

2 commentaires:

  1. Dommage que tu n'aies pas autant apprécié, j'ai beaucoup aimé quant à moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est surtout l'histoire que je n'ai pas apprécié parce que j'ai déniché deux autres romans de Coelho et ils m'ont l'air biens !

      Supprimer