samedi 8 mars 2014

Le serment du Titanic

Titre : Le Serment du Titanic
Titre original : Promise me this
Auteur : Cathy Gohlke
Édition : Milady (Grande romance)
Parution : 2013
Nombre de pages : 473
Synopsis : Irlande, 1912, Michael Dunnagan embarque clandestinement à bord du Titanic pour fuir la misère. L'orphelin rencontre alors Owen Allen, jardinier au grand cœur qui le prend sous son aile... jusqu'au moment où le Titanic heurte un iceberg de plein fouet. Owen sacrifie sa vie pour sauver celle de son ami. Déterminé à tenir sa promesse de protéger Annie - la petite sœur d'Owen, menacée par une tante folle à lier -, Michael va tout faire pour qu'elle le rejoigne. Le jeune irlandais n'est pas au bout de ses peines...




Note : 19/20

Avis personnel  :
    C'est assurément mon livre coup de cœur du mois (je m'avance pas trop sur l'année parce qu'on est qu'en Mars...). Alors au départ rien qu'en lisant le résumé je me suis dit "encore une histoire dramatique saupoudrée d'une dose de niaiserie amoureuse..." puis bon, la solitude aidant je me suis dit que ça me changerait, un peu de niaiserie.
    Le Titanic, j'adore les histoires qui se rapportent à ça (pas forcément Jack et Rose, soyez-en conscients), en fait je crois que j'aime les histoires du début du 20ème siècle, et c'est un bon filon, on ne trouve que des belles histoires. Malgré le fait d'avoir visionné le film Titanic une bonne centaine de fois, je n'ai pas pu m'empêcher de frissonner quand l'auteur décrit le naufrage (elle a fait apparemment beaucoup de recherches pour écrire ce livre, et elle a bien fait !!). C'est un des bon point du roman : la justesse historique, la justesse des faits, des dates, des témoignages... L'auteur est clairement aussi très croyante (à en voir les remerciements et la préface) et j'avoue qu'au départ, les serments faits à Dieu, les signes "envoyés" par Dieu et la "bonté" dont Dieu fait preuve ça m'a un peu énervé au début (trop croyant pour moi) : le fait que Michael se retrouve sur le chemin d'Owen, le naufrage, le passage de Michael en Amérique : des signes de Dieu. Mais au fil du livre, j'ai quand même changé d'avis quand j'ai compris que Dieu, pour tous les personnages, était signe d'espoir, et du coup c'est devenu émouvant pour moi, cette foi. 
    J'en dirais pas trop sur l'histoire d'amour, parce que bon ça serait dévoiler l'intrigue et tous les rebondissements... (nombreux, ne sautez pas de pages !) mais ça laisse rêveur (et pourtant il m'en faut à moi !) et ce n'est pas si niais. L'autre point que j'ai apprécié, c'est que l'histoire ne se concentre pas uniquement sur le Titanic, ce que je pensais que ça serait à la base (le naufrage arrive rapidement), mais aussi sur la première guerre mondiale, et l'implication des différents pays alliés (oui c'est pas très joyeux ce livre vous l'aurez compris...) et finalement on apprend plein de choses. Et qu'est-ce que c'est beau...
    Amateurs de belles histoires d'amour, des histoires se passant au début du 20ème siècle ou même des histoires à suspens, lisez-le ! 

Vous aimerez peut-être : 
Le pacte de Mary Jo Putney
Orgueil et préjugés de Jane Austen
Un jour de David Nicholls
Une saison à Longbourn de Jo Baker  

2 commentaires:

  1. J'ai aussi ADORE ! Mon coup de cœur pour le mois d'avril :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui hein ! J'ai été très surprise ! Je ne m'attendais pas à être touchée comme ça. Contente de ne pas être la seule :)

      Supprimer