samedi 8 mars 2014

Tu pourrais rater intégralement ta vie

Titre : Tu pourrais rater intégralement ta vie
Titre original : Addition
Auteur : Toni Jordan
Édition : 10/18 (Domaine étranger)
Parution : 2011
Nombre de pages : 253
Synopsis : Grace compte tout ! Les bananes du supermarché, ses pas, les poils de sa brosse à dents. Sa folie douce lui a valu d'être renvoyée et, côté cœur, c'est le néant... Quand Seamus, un garçon tout à fait normal, frappe à sa porte, Grace doit résoudre la nouvelle à une inconnue : l'amour en 5 lettres.







Avis :
    J'avais pris ce livre sur un coup de tête et ça n'a pas été très positif comme vous pouvez le voir. Pourtant le scénario me semblait intéressant, une sorte de Monica Geller entre les pages.
 
    Grace compte tout, les poils de brosse à dents, les pas qu'elle fait. Tout est contrôlé. Jusqu'au jour où elle rencontre Seamus, qui essaye de l'aider à vaincre son trouble.
    Je pense que je n'étais pas la cible de ce genre de lecture. Il doit viser les trentenaires ou les femmes dans la vie active à qui l'on dit souvent qu'il "n'est pas encore trop tard pour faire un enfant". Ce qu'on dit à l'héroïne qui a le sentiment de rater sa vie. Le côté maniaque du personnage passe à la trappe avant la première moitié du livre et j'ai trouvé ça dommage étant donné qu'on nous en fait la promo intensive dans le synopsis. L'auteur ne se focalise plus sur les TOCs de Grace mais sur la relation amoureuse qu'elle développe avec Seamus : leur histoire est intéressante mais on a presque l'impression de lire deux histoires en une. Ils sont mignons ensemble, mais ça manquait de rebondissements. Peut-être était-ce un peu trop réaliste à mon goût ?

    Seamus est le personnage le plus intéressant de ce roman étant donné le calme dont il fait preuve face à Grace qui utilise son côté maniaque pour ne pas tomber dans ses bras. Grace manque tout simplement de confiance en elle, et je n'ai pas spécialement accroché à la mauvaise foi dont elle fait preuve. Elle se la joue un peu distante, utilise des prétextes pour retarder l'instant... c'est du vu et revu.
 
    Je n'étais pas très motivée à le lire et pourtant j'ai terminé ce livre en une soirée. L'écriture est légère et simple, l'intrigue un peu fade, l'histoire ne m'est pas destinée... J'ai eu beaucoup de mal à le finir, je ne pense pas m'en souvenir très longtemps encore.

 "Ma liste d'amis est complète. Je pourrais vous y inclure mais il faudrait que quelqu'un meure."


Vous aimerez peut-être :
Jésus m'aime de David Safier
Un jour de David Nicholls
Ensemble c'est tout d'Anna Gavalda

D'autres blogueurs en parlent :

1 commentaire:

  1. Merci je cherchais un livre léger pour faire une pause après la trilogie "Kaleb", tu m'as donné envie !

    RépondreSupprimer