samedi 8 mars 2014

Pourquoi pas ?

Titre : Pourquoi pas ?
Titre original : Starter for ten
Auteur : David Nicholls 
Traduction : Michèle Levy-Bram
Édition : Belfond
Parution : 2012
Nombre de pages : 461
Prix : 22€
Synopsis : L'université ! Brian Jackson s'y voyait déjà en dandy intello, distribuant les bons mots et charmant de son esprit toutes les filles du campus. Adieu l'usine de toasters, la mère envahissante, le pub crasseux. Bonjour la vraie vie ! Seulement voilà, entre le rêve et la réalité il y a un monde. Pas facile de devenir la coqueluche de la fac quand on est affligé d'une acné récalcitrante. Et encore moins de séduire la belle et riche Alice.
Mais le jeune homme a une arme secrète : une culture générale foisonnante. Sélectionné in extremis dans l'équipe du Questions pour une champion local, la voie du succès semble désormais entrouverte.


Note : 14/20


Avis personnel : 
   Alors déjà, comme j'ai sûrement du le dire : je choisis les livres soit à la couverture, soit au résumé, voire carrément au titre. Alors là, pour celui-ci, c'était la couverture. Un air d'Harry Potter non ? Ensuite, en lisant la quatrième de couverture, je me suis dit "Oh encore une histoire d'adolescent raté qui va tout réussir dès son entrée à l'université, nous allons voyager de clichés en clichés" mais je l'ai pris quand même, parce que ça parlait de l'université, et lire quelque chose sur quelqu'un qui la réussit, ça changerait de la réalité. 
    Mais... non. Ce n'était pas cliché, ni mièvre, ni cul-cul. Brian a tout d'un ado "ordinaire" : soirée, alcool, révisions, problèmes d'argent, de style, de confiance (quoi que, il s'en sort pas mal !) donc à la limite j'étais pas mal contente de lire que ce personnage n'avait sa place dans aucune catégorie d'ado. Et au fil de la lecture : la réalité de la fac. Ces connaissances éphémères, ces amitiés déséquilibrées mais fidèle, la drague, les soirées... Et aussi ce côté original : le casting pour l'émission de culture G. Ne vous attendez pas à des miracles, vous seriez bien surpris.
  Ce qui change des "mièvreries" que l'on retrouve dans les romans pour ados : l'humour. Il est présente partout, pendant les moments tristes, et même les moments romantiques. Partout partout. Cinglant, surprenant. C'est ça que j'ai adoré. En plus, toutes les catégories socio-professionnelles sont touchées par cet humour cinglant : égalité pour tous ! 

    Si vous aimez les livres sur les étudiants, sur les histoires banales mais avec des rebondissements à tous les chapitres, avec de l'humour et de la culture générale, je vous le conseille grandement ! 

Vous aimerez peut-être : 
Fangirl de Rainbow Rowell
Un jour de David Nicholls
Le monde de Charlie de Stephen Chbosky

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire