mercredi 12 mars 2014

Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Titre : Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Titre original : Millenium, book 1 : Män som hatar kvinnor
Auteur : Stieg Larsson
Traduction : Lena Grumbach et Marc de Gouvenain
Édition : Actes Sud
Parution : 2006
Nombre de pages : 574
Synopsis : Contraint d'abandonner son poste de rédacteur pour avoir diffamé un requin de la finance Mikael Blomkvist est bientôt associé à Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et fouineuse, pour travailler avec Henrik Vanger, un industriel désireux de faire la lumière sur la disparition, vieille de plus de 30 ans, de sa petite nièce, au cours d'une réunion familiale.





Note : 18/20

Avis personnel : 
    On peut dire ce que l'on veut des parents, mais parfois, ils ont de l'instinct. Je n'avais rien demandé, mais mon père m'a ramené ce livre, parce que j'aimais lire. Histoire un peu sordide pour une enfant de 14 ans non ?
   Pourtant, jusqu'à aujourd'hui encore, il reste le meilleur roman policier que j'ai lu à ce jour. Tout y est : le scénario, les personnages tous suspects, l'intrigue jusqu'au bout, les indices qui arrivent au compte-goutte, c'était vraiment une superbe lecture.
    Au début du roman pourtant, cela me semblait un peu barbant, toute son histoire de procès avec son journal. L'histoire commence juste sur une affaire concernant le procès Wennerström : un homme qui attaque le journal Millénium - tenu par Mikael Blomkvist - pour propos diffamatoires. C'est une partie un peu ennuyante, surtout si vous n'y connaissez pas grand chose dans le vocabulaire juridique et journalistique. Mais alors, Mikael est appelé pour résoudre le mystère d'une disparition dans la famille Vanger, il y a de cela des années.
    Mikael commence ses recherches sur place - c'est-à-dire sur le terrain de la famille Vanger -  avec très peu d'indices, son enquête avance donc, au départ, très lentement. Il fait appel à Lisbeth - une accro à l'informatique, pirate à ses heures - qui le rejoint, et là tout s'accélère ! C'est presque une chasse à l'homme qui commence, et ça m'a tenu en haleine tout le long, on ne s'ennuie vraiment pas.
    C'est ce que j'ai vraiment apprécié : l'enquête avance à rythme "normal" comme dans la vraie vie, si je puis dire, Mikael a une durée d'un an - il me semble - pour trouver le motif de disparition d'Harriet Vanger, et nous avançons avec lui : c'est de mois en mois qu'il fait des progrès, et il ne trouve pas 10 indices par jour comme dans certains livres. Cela peut paraître longuet mais j'ai trouvé cela palpitant, car je pense que c'est grâce à la plume de Stieg Larsson.
    L'autre point qui m'a plu c'est le fait que la famille Vanger, bien que riche et célèbre, ne soit pas toute rose, voire presque totalement noire. Toute la complexité de la famille est dévoilée au fil du roman et ça c'est aussi un élément qui tient en haleine !
  Des scènes de sexe et de sang peuvent parfois paraître très crues mais ça fait partie intégrante du roman qui n'est pas très doux et ne fait pas du tout dans la dentelle, c'est quelque chose qu'il faut accepter et je sais que ça à parfois freiné quelques lecteurs.
  Les personnages principaux - Mikael et Lisbeth - ont une personnalité très travaillée et aussi fascinante. Chacun avec leurs problèmes, leurs atouts : c'est comme si on laissait des personnes évoluer entre eux dans une pièce devant nous au fil des jours. On en découvre à chaque fois plus et, comment deux personnes comme ça peuvent faire ensemble un aussi bon boulot !?
    Le personnage de Lisbeth est le plus intéressant. Certainement parce qu'elle est mystérieuse, qu'elle ne ressemble à aucune autre héroïne de roman, mais aussi pour son intelligence. C'est le personnage clé de toute la saga selon moi.
    Je comprendrais que ce genre de roman rebute les plus hardis des lecteurs, mais il n'y a pas meilleure enquête que celle-ci pour l'instant dans ma tête. Si vous voulez vous lancer, n'ayez pas peur de longueurs : l'auteur connaît exactement le bon moment pour relancer l'action. Je vous le recommande mille fois s'il le faut.

Millénium :
1 - 2 - 3 - 4

Vous aimerez peut-être : 
Tout est sous contrôle de Hugh Laurie
L'appel de l'ange de Guillaume Musso

4 commentaires:

  1. Je n'avais pas très bien accroché à ce premier tome, si bien que je n'ai pas continué avec les autres. Je retenterai peut-être...

    RépondreSupprimer
  2. Mais pourquoi ce roman traine encore dans ma PAL ?
    Merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de passer un bon moment de lecture. C'est surtout la personnalité de Lisbeth qui m'a fascinée. Après, certains passages sont vraiment costauds côté violence mais ça ne m'arrête pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en train de lire le deuxième tome : pas aussi prenant que le 1 pour l'instant mais on retrouve bien les personnages ! ;)

      Supprimer