vendredi 26 septembre 2014

Noblesse oblige : Le duc mis à nu

Titre : Le duc mis à nu
Auteur : Sally MACKENZIE
Parution : 2012
Nombre de pages : 338
Synopsis : A son arrivée en Angleterre, Sarah Hamilton se voit réserver un accueil assez étrange dans l'auberge où elle passe la nuit. A son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise et mêlée aux dangereuses affaires de famille du séduisant duc Alvord...









Note : 17/20

Avis personnel : 
  Ça faisait un moment que je souhaitais lire un romance historique pouvant me rappeler Orgueils et préjugés mais avec un brin d'humour. Il n'en est rien pour Orgueils et préjugés, mais j'ai trouvé ça très plaisant. On trouve dès les premières pages de l'ironie et du sarcasme dans les paroles de l'héroïne, Sarah. La situation loufoque dans laquelle elle se retrouve m'a bien plu. Imaginez, vous retrouver nue avec un homme nu, parfaitement inconnu, dans un lit. Déjà à notre époque, ça ferait jaser, ou ça vous inquiéterait, mais alors au 18ème siècle ?? Le duc, qui plus est, va tomber amoureux de Sarah, et commencera à la courtiser, sur fond d'érotisme et de tendresse.
  Que je vous prévienne, les pensées des deux personnages - surtout du duc - sont érotiques, mais toujours légères, jamais vulgaire, et même parfois marrantes. Sarah, la vieille fille de 24 ans elle aussi se laissera aller à des pensées pas très saines, mais jamais elle ne renoncera à ses principes : être courtisée, oui, mais être compromise en cédant trop vite, non. De plus, Sarah étant américaine, elle doutera sans cesse de sa place en Angleterre, et es manières de certaines de ces dames et de ces messieurs la laissera perplexe. 
  Les deux personnages principaux m'ont beaucoup plu. James est de ces hommes attachant, qui paraît fort mais qui peine à assurer son devoir de duc. Fou amoureux, il ne se lassera jamais de courtiser Sarah malgré le fait qu'il soit plein de doutes, de romantisme et de sensiblerie. Sarah elle est une jeune femme quelque peu naïve mais sûre de ses valeurs, de ses origines. Elle fera face aux critiques des rivales et des vieilles femmes et saura s'imposer auprès de la société bourgeoise, et surtout dans le domaine d'Alvord. 
  Niveau scénario, ça n'a rien de particulièrement original : elle se retrouve compromise, quasiment forcée d'épouser le duc, elle refuse, il cache cette situation aux gens tout en s'efforçant de la séduire. Mais malgré ça, je me suis régalée dans ma lecture, parce que c'était drôle, parce que c'était romantique, et parce que même si l'histoire se situe dans l'ancien temps, on sent une pointe de modernisme. Quoi c'est vrai ? Une femme nue avec un homme, ça donne le mariage, pas des stratagèmes de séduction. Mais là non, et tant mieux parce que je n'aurai pas supporté un histoire si fade et revue plusieurs fois. Parallèlement à cette romance, on retrouve le vil Richard, qui veut la "place" de James, et qui essayera d'y parvenir, quelques soit les crimes à commettre, ça a mis encore plus de suspens et d'action à cette histoire.
  Je ne suis pas du tout déçue de cette lecture, peut-être que je serais même tentée de la relire. Je veux aussi lire toute la série... et vite ! Drôlerie : oui. Sexy : oui. Romance : Oui. Historique : Oui. Ce sont mes derniers mots.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire