vendredi 15 janvier 2016

Le combat ordinaire, intégrale

Titre : Le combat ordinaire
Auteur : Manu Larcenet
Édition : Dargaud
Parution : 2010
Nombre de pages : 230
Synopsis : Marco, jeune photographe de guerre, écœuré par la vision de trop d'horreurs, se retire du monde avec son chat pour essayer de se reconstruire.










Note : 20/20




Avis personnel :
    C'est la troisième série de bande-dessinée que je lis de cette auteur. J'adore généralement les histoires qu'il raconte, sa façon de dessiner et les pensées que l'on trouve derrière les cases.  Quand j'ai su qu'il existait Le combat ordinaire mais en version intégrale, les 4 tomes en un, c'était le cadeau de Noël idéal sous le sapin. C'est déjà un très beau livre, et ce qu'il recouvre est tout aussi beau.
    Manu Larcenet nous conte la vie de Marco, ancien photographe pas mal déprimé et névrosé selon son psychiatre. Il en a assez de photographier la misère du monde dans tous les pays pauvres du globe, il ne photographie plus et tente de se ressourcer en campagne avec son chat. 
    La série n'est ni particulièrement drôle ni particulièrement triste, elle est juste particulièrement vraie. L'auteur-dessinateur arrive à exposer la vie dans son plus simple appareil : des déceptions, des hauts, des bas, des petits bonheurs, des petit tracas. Marco vit toutes ses choses simplement - sur de longues années - parfois avec une grande angoisse, et parfois avec beaucoup d'humour. C'est un personnage qui n'est pas attachant mais qui m'a plu tout de même : on a envie qu'il lui arrive des choses biens. Il s'est éloigné de son frère, mais surtout de ses parents avec qui il n'a jamais réussi à fonder de vraie relation - surtout avec son paternel. Il a du mal avec le changement mais il ne peut pas y échapper, parfois c'est plus fort que nous, alors il va chez le psy : c'est sa solution à tout. D'ailleurs notons la vraie caricature du psy qui aime voir des choses là où il n'y en a pas et qui se contente de dire "Vous êtes ok pour les 20 prochaines années ?". 
     Dans cette série - oui je prends globalement ça aurait été difficile de parler indépendamment de chaque tome - les sujets abordés sont très bateaux, ce n'est pas la première fois qu'un auteur s'y accroche et en fait part mais ici c'est fait sans chichi, pas de longues phrases pour nous donner la larme à l'oeil, et pourtant, c'est fait avec une simplicité et avec un naturel qui rend cela touchant
    Cette bande-dessinée que nous offre Manu Larcenet est fraiche - j'adore ses dessins ! - et riche en évènements même si la vie de Marco n'a rien de palpitant. J'ai aimé voir l'évolution des personnages, de la vie politique et sociale - ça se passe autour du début des années 2000. Manu Larcenet a écrit et dessiné cette série au début des années 2000 et on y voit son regard posé face aux ouvriers qui changent de cap politique, ou de cette nouvelle jeunesse qui n'a plus espoir dans l'avenir. Alors est-ce qu'en 2016 les personnages auront encore changé ? Certainement mais ça restera dans nos têtes et pas (encore) sur papier.
    J'ai été très contente de lire enfin cette série : je confirme mon admiration pour Manu Larcenet et ses histoires simples et touchantes. Je reconnais bien là son coup de crayon - parfois semblable à celui qu'il présente dans Blast - et son humour cynique pour les choses qu'il n'aime pas (ou son personnage...). Je me lancerais volontiers dans une autre histoire !


 Page 27 :



Vous aimerez peut-être :
Blast de Manu Larcenet
Un petit goût de noisette de Vanyda

7 commentaires:

  1. Eh bien, l'histoire est originale, c'est sûr !
    Je me laisserai peut être tentée par cette BD !

    RépondreSupprimer
  2. En tout cas c'est une BD sans prises de tête, ça fait penser à plein de choses, c'est cool si tu peux te laisser tenter ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Tu décris vachement bien ce qu'est cette bd, j'adore aussi Larcenet et j'y ai bien reconnu ce que j'ai ressenti en lisant celle-ci. Tu m'as même donné envie de la relire, dis donc ;)

    RépondreSupprimer
  4. Cet album est peut être pas mal. A creuser :)

    RépondreSupprimer
  5. Je me suis toujours demandé comment épeler "Fschhh"

    RépondreSupprimer
  6. Cette série a été le déclencheur de ma redécouverte de la bande dessinée. Et même si j'en ai lu de très belles, notamment parmi les romans graphiques, je n'en trouve pas encore qui égale celle-là. Le Combat ordinaire <3

    RépondreSupprimer