vendredi 28 décembre 2018

Une flamme dans la nuit

Titre : Une flamme dans la nuit
Titre original : A torch against the night
Auteur : Sabaa Tahir
Traduction : Hélène Zylberait
Édition : Pocket Jeunesse
Parution : 2016
Nombre de pages : 541
Synopsis : Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s'il l'aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff.
Malgré le risque, Elias n'hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu'au cœur de l'Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent...




Cette chronique traite du deuxième tome 
de la saga Une Braise sous la Cendre
/!\ Risques de Spoiler

Avis :
     J'avais adoré Une Braise sous la cendre. Je pense presque l'ériger comme un des plus grand coup de cœur de 2018. La fin de ce premier roman avait été explosive et la fuite de Laia et Elias promettait moult rebondissements dans ce deuxième tome, étant donné qu'ils avaient tout l'Empire à leurs trousses. Et puis tout de même, Laia allait-elle enfin libérer son frère ? Elle a trouvé l'aide qu'elle cherchait, c'était tout vu pour moi... Enfin bref. Ce n'est pas le coup de cœur espéré pour ce tome-ci.


    Laia a donc réussi à s'échapper de Blackcliff avec Elias avec pour unique objectif de sauver son frère de la prison de Kauf. Notre couple essaie d'abord d'échapper aux griffes des Masks, d'Hélène et de la Commandante qui sont tous à leur recherche pour haute trahison envers l'Empire. 
    C'est une véritable course contre la montre : Laia veut retrouver au plus vite son frère et Elias pense ne plus avoir beaucoup de temps devant lui, touché par une sorte de malédiction - je ne vous en dévoile pas plus. On s'attend à un rythme rapide, une solidarité sans faille... et non. 

    Le petit plus du tome 1, c'était l'aspect page-turner grâce à la succession rapide d'actions, sans répit pour le lecteur. De vraies montagnes russes, le lecteur était souvent sous tension, puis soulagé, puis de nouveau sous tension... avec de la romance au milieu pour couronner le tout. Dans ce tome, l'intrigue est tout de même assez vicieuse puisque rien ne se passe comme prévu - mais vous vous en doutiez, je le sais. Nos deux héros combattent leurs propres démons et connaissent leurs premiers différents. J'ai retrouvé le côté page-turner lors de cette lecture et ça m'a rassuré. J'ai noté tout de même quelques longueurs où nos héros se retrouvent avec d'autres personnages pour discuter, ou simplement réfléchir. Alors, ne le prenez pas mal. Je n'ai rien contre les gens qui discutent et réfléchissent... si ce n'était pas pour retourner leur veste approximativement toutes les 30 pages ! En fait, on a parfois un récit un peu monotone durant la première moitié du livre, puis tout bascule, on retrouve la succession d'actions (que j'ai) tant attendue. 

    En réalité, j'ai commencé à ralentir mon rythme de lecture quand j'ai compris que les personnages - donc Laia et Elias - déviaient de leurs objectifs initiaux. Et repris un rythme plus soutenu quand enfin, ils revenaient à la raison. Notez que la narration est ici partagée entre Elias, Laia et Hélène. Quand certains trouvent que ça casse le rythme, j'ai trouvé que ça dynamisait l'intrigue, d'avoir les différents points de vue. 

    De quoi parlons-nous maintenant ? Les personnages qui fâchent d'abord. Parlons de Laia. Laia était un personnage fort, volontaire, qui plie mais ne rompt pas devant le danger. Laia dans ce tome est un personnage fragile, irréfléchi, qui change d'avis comme de chemise et qui ne prend aucune bonne décision par elle-même. Oui, parce qu'elle prend des décisions, mais ce sont toujours les plus mauvaises. C'est fâcheux. Et décevant. Que t'est-il arrivé Laia ? Est-ce que tu es devenue comme ça pour montrer aux lecteurs que tu as des faiblesses ? C'est comme si j'avais une nouvelle héroïne devant moi. C'est déstabilisant.
    Heureusement, Elias ne baisse pas dans mon estime : dans ce tome, il lutte contre un destin incertain, dont l'issue ne lui conviendra certainement pas. J'ai aimé sa maturité et ses choix affirmés, quoique beaucoup trop empathiques et pas assez égoïstes à mon goût. 
    N'oublions pas Hélène qui remonte dans l'estime de beaucoup de lecteurs suite à ce tome. Hélène n'a pas le choix, elle doit traquer son ami d'enfance Elias pour montrer sa fidélité à Marcus, le nouvel Empereur. Je l'ai trouvé elle aussi plus mature et plus sage que précédemment. On salue la demoiselle et sa force s'il-vous-plait, merci !
   

     Pour conclure, ce tome est loin d'être le coup de cœur espéré. J'en attendais peut-être trop. J'attendais tellement de ce voyage en direction de Kauf, avec nos deux amants maudits jusqu'à la moelle. Et je n'ai rien eu de ce que j'avais espéré. J'ai été très déçue du personnage de Laia qui, à mon sens, esquinte un peu l'intrigue avec ses déboires et son incertitude. Heureusement qu'on suit les péripéties d'Hélène et d'Elias parce que j'allais perdre espoir en cette trilogie. Mes souvenirs sur ce livre datent un peu, mais j'avais apprécié quelques nouveaux personnages secondaires que j'espère retrouver ensuite. J'attends par conséquent beaucoup du dernier tome. La fin du T2 m'a donné un peu envie de lire la suite. Et puis ce serait dommage de s'arrêter en si bon chemin !



"Tu as compris, Laia, ils nous pourchassent. Elle nous pourchasse. Il n'y a aucun moyen de quitter la ville. Pour le moment, la peur est notre meilleur guide - elle nous maintiendra en vie."
 

Lu dans le cadre du
Challenge des Pavés


Autres tomes :
1
Vous pourriez aimer :
Shades of Magic, tome 1 de V.E. Schwab

D'autres blogueurs en parlent :


2 commentaires:

  1. C'est dommage que ta lecture se soit moins bien passée que pour le premier tome. Ce dernier est toujours dans ma PAL et attend patiemment ^^ J'espère le lire en 2019. Bonne lecture avec la suite ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui c'est dommage parce que j'en attendais beaucoup. J'espère aussi être moins déçue pour le dernier tome ! Je viendrais lire ta chronique en 2019 du coup :)

      Supprimer

Merci de votre passage sur mon blog !
À bientôt !