vendredi 22 décembre 2017

Petite baisse de régime


Bien le bonjour aux personnes qui visitent encore ce blog malgré l'absence de publication ce dernier mois.

Le dernier article date du 6 novembre et...
Ça peut paraître bizarre mais JE N'AI PAS ABANDONNE le blog. 

J'ai longtemps hésité avant de publier un tel article parce que je ne voyais pas l'intérêt de me justifier sur une quelconque absence, je pensais simplement que vous ne le remarqueriez pas. Ce qui est peut-être le cas. 
Mais le temps passe et j'ai besoin d'expliquer.

Depuis le début de la création du blog, je connais des phases de vide, où le blog est laissé à l'abandon, où je ne lis plus rien et ne partage pas les rendez-vous littéraires - "C'est Lundi.." ou "In My Mailbox". C'était en grande partie à cause du travail à l'université qui me prenait énormément de temps. Je mettais toujours la priorité sur d'éventuels dossiers, d'éventuels partiels et d'éventuelles révisions avant de me plonger dans l'écriture d'une chronique ou dans la lecture d'un bon livre. 
Dès le début, j'ai pris du retard. Là où beaucoup prenaient le temps de passer sur les blogs de manière régulière, je me contentais de publier mon article, de visiter quelques uns de mes blogs favoris sans pour autant m'attarder plus que cela. 



Cette année, j'ai réussi à passer un peu plus régulièrement sur vos blogs - ça ne s'est peut-être pas vu mais j'ai toujours essayé de remonter le fil de vos articles un maximum. Je publiais un peu plus, malgré le rythme effréné de la faculté. 
Depuis que j'ai arrêté la fac (je reprends les cours en Janvier et non pas en Septembre), j'ai beaucoup lu, mais cette fois-ci, c'est le syndrome de la page blanche qui m'a touché. J'avais assez peu de motivation pour écrire une chronique acceptable et le peu de motivation que je trouvais s'envolait aussi vite que la page Blogger s'était ouverte. 
Et je sais que tout un chacun a connu ça. Sauf que ça dure depuis Septembre. 

Sans rentrer dans les détails, je crois que j'ai été surtout déprimée. Ne me demandez pas pourquoi ça n'allait pas, je ne le sais toujours pas moi-même.
Je ne lisais plus, je ne chroniquais plus, je n'allais plus sur les blogs, désert total. Plus envie de rien. J'ai bien essayé de lire un roman susceptible de me plaire pour relancer la machine de mes lectures, et rien. Pas plus d'envies que ça.

J'essaie petit à petit de passer sur vos blogs, de voir les nouvelles, mais j'ai carrément une gare de retard : je ne suis plus au courant des dernières sorties, je ne découvre plus de nouveaux blogueurs... il faut relancer la machine. Mais petit à petit.

Sachez que j'ai énormément de chroniques en "brouillon" sur mon tableau de bord : "Songe à la douceur", "Un petit quelque chose en plus", "Audrey retrouvée", et beaucoup de manga. J'ai beaucoup aimé ces livres et j'espère vite trouver les mots pour vous montrer à quel point ils sont géniaux. 



Je me lance l'objectif de relancer la machine Blogger d'ici le 28 décembre, ou même le 1er janvier mais rien n'est moins sûr : les cours reprennent.
Je suis consciente que mon absence sur les réseaux entraîne le peu de visites que je reçois. C'est du donnant-donnant et j'ai eu du mal, dès le début, à instaurer ce rapport de réciprocité. Mais je ne lâche pas. Vous avez tous des blogs superbes, des chroniques plaisantes à lire, des belles lectures à découvrir. J'aime beaucoup passer sur vos sites mais soyons honnêtes, ça prend beaucoup de temps. Surtout que moins je passe sur vos blogs, plus j'ai du retard. Mais un jour je me ferai une journée "rush" et ça va déménager, je vous le dis. Je me souviens toujours des personnes qui laissent un petit mot par-ci par-là, vous êtes toujours prioritaire parmi les blogs que je visite régulièrement.
J'aimerai découvrir de nouveaux blogs - je veux de l'encre jeune ! - , donc si jamais vous avez des liens à faire passer, je prends aussi !

En gros, je n'abandonne pas le blog, ni vous, c'est juste un passage à vide. Une grosse fatigue. Une grosse déprime. Et beaucoup de travail en CDD. Aussi. Je ne sais pas comment vous faites pour travailler et tenir aussi régulièrement un blog. Chapeau.
Je devrais peut-être être raisonnable et lâcher ce blog qui reste parfois longtemps à l'abandon mais j'ai mis des mois à trouver mon style d'écriture, mes styles de lectures, à trouver mes blogs favoris... ce serait dommage de lâcher maintenant. Alors j'essaie de tenir le plus possible !

Pardon d'avance pour ce petit roman et à très vite (j'espère) sur les blogs pour échanger autour des livres.

Tâchez de passer de bonnes fêtes et de ne pas dévorer trop vite les livres que vous trouverez sous le sapin !




8 commentaires:

  1. *Ce commentaire va être long*

    Au moins, ça a le mérite d'être clair :)

    J'en ai pas parlé sur le blog (uniquement sur Twitter), mais depuis quelques mois je souffre d'une baisse de motivation pour écrire mes revues. Dès que j'ouvre ma page d'écriture, je ne sais pas comment mettre les choses et je suis frustrée par tout ce que je dois mettre en mots!

    Même concernant la lecture, mon rythme a diminué. Encore récemment, j'ai mis une bonne semaine à finir un livre, et deux semaines avant de sortir une vraie revue (la discussion sur mon tri livresque a comblé un peu ce vide abyssal).

    La solution que j'ai trouvé, et qui fonctionne bien, c'est d'écrire mes revues sur papier. Ca peut paraître bête, mais je me sens moins oppressée que sur l'ordinateur et je ne suis plus distraite par internet!

    Je pense que tu pourrais essayer cette technique. Si tu n'as pas beaucoup de temps ou de motivation, tu peux essayer d'écrire une section de ta chronique par jour: ton intro, ton avis sur l'univers, ton avis sur les personnages etc... Comme ça, chaque jour est une petite victoire, et qui sait, peut-être même que ça te redonnera envie d'écrire de nouveau! :)

    Par rapport aux visites de blogs, j'avais aussi le même problème quand j'étais sur Overblog, en tout cas durant ma première année de blogging. Même si au début je me suis forcée à visiter plus de blogs, j'ai fini par y prendre plaisir. J'ai rencontré plein de gens sympas avec qui j'ai sympathisé, et les visites/commentaires se font depuis naturellement. Le tout, c'est de rencontrer des gens sympas qui aiment discuter et pas juste ceux qui veulent des commentaires... Héhé.

    Là encore, la solution serait peut-être de te réserver 1 ou 2 heures de visites sur une journée pas trop chargée :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton conseil : je vais tenter de le faire par écrit, petit à petit. En plus, malgré mon écriture bancale, j'adore écrire. Je vais tenter, et peut-être que quand mes idées seront complètes et organisées je me sentirai d'écrire sur Blogger ! :)

      Au début, je me forçais vraiment à visiter des blogs, même ceux que je n'aimais pas vraiment, je laissais automatiquement des commentaires sur les articles "rendez-vous" et puis petit à petit, je me suis dit que moi-même, je n'aimerai pas ça. Quand on me laisse un commentaire bateau que je retrouve sur beaucoup d'autres articles de beaucoup d'autres blogueurs, ça me dérange. Ça veut dire que la personne n'a pas pris le temps de lire ce que j'ai écrit et qu'elle souhaite juste des commentaires en retour. Avec le temps, aussi, j'ai appris à différencier ces deux types de blogueurs et je retrouve toujours des visiteurs fidèles, mais sans régularité, impossible de faire lire mes chroniques à une plus grande échelle.
      Je me motivais parfois les week-end à passer toute une matinée à visiter les blogs mais je n'avais même plus le temps pour ça. J'essayerai de récupérer ce rythme après Noël :)

      En tout cas, je suis à la fois soulagée et un peu peinée de constater que les baisses de régime peuvent arriver à tout le monde - même aux plus assidus ! C'est rassurant mais en même temps je crois que c'est ce qui m’inquiète le plus : perdre toute la motivation que j'ai essayé de garder tout du long. Mais si ça arrive à tout le monde, le tout est de se raccrocher. :)

      Désolée, je n'ai pas prévenu que la réponse serait longue aussi. Mais je crois qu'on se laisse réciproquement des commentaires assez long, on devrait avoir l'habitude depuis :)

      Passe de joyeuses fêtes :)

      Supprimer
  2. Hey ^^ Ne t'en fais pas, le plus important est que ton blog te plaise, peu importe le nombre d'articles ou la taille des chroniques. Il n'y a pas de soucis pour moi, tu passes quand tu veux, la fac ça prend beaucoup de temps, donc je comprends ! Bonnes fêtes de fin d'année et @bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire :) Je passe toujours volontiers sur ton blog. J'ai même vu que depuis Octobre, je n'avais pas trop loupé grande chose. Baisse de régime aussi ?
      La fac prend beaucoup de temps, je me demande comment certain(e)s combinent les études et le blog bien tenu. Enfin...
      Passe de joyeuses fêtes toi aussi :) À bientôt !

      Supprimer
  3. J'ai également eu un peu ce problème en 2017 : il y a des périodes où j'avais régulièrement envie de poster et à d'autres moments, pas du tout. Il faut dire que cette année 2017 a changé beaucoup de choses dans ma vie mais en positif donc ça va :) J'ai même hésité à arrêter le blog mais je me suis rendue compte que j'aimais trop partager pour cela ❤️️
    Je n'ai pas de réel conseils à te fournir concernant les passages sur les blogs. J'essaie de commenter un peu tous les jours mais je suis quand même en retard alors ^^
    De toute façon, même si tu n'es pas forcément régulière, je te lis avec plaisir alors ne t'inquiète pas :) Passe une belle année 2018 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pareil : il y a des moments où j'ai envie, mais pas la motivation. Et parfois j'ai le moral au fond des chaussettes et je n'ouvre même pas l'ordi. Je n'ai pas pensé à arrêter le blog, j'aimais trop partager mes lectures - comme toi.

      Cette année, je vais essayer de commenter chaque fois un petit peu en me basant sur mon fil Netvibes. Et pour l'instant ça marche. Comme tu l'auras remarqué, je ne suis pas encore arrivé jusqu'à ton blog, mais on y arrive ;).

      Passe une bonne année 2018 toi aussi !

      Supprimer
  4. Oh comme je te comprends et comme je compatis ! Grosse baisse de régime sur mon blog aussi, dans mes lectures aussi. Expliqué par un changement de vie mais aussi quelque déprime. Mais à partir d'aujourd'hui, j'espère me remettre à tout ça serieusement : articles, visites de blog et lectures :) Voilà, juste un petit mot de soutien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, c'est gentil ! Je constate qu'on passe toutes et tous un peu par ces périodes où l'on a envie de rien, sans motivation... enfin c'est quand on est plus bas qu'on peut plus facilement remonter alors... encourageons-nous ! :D

      Bon courage à toi aussi ! À bientôt !

      Supprimer