samedi 9 mai 2020

Les bulles en vrac #8



Bonjour ! Ceci est le premier article du mois de mai et il était prévu depuis Mars.
Il aurait pu sortir en Avril mais figurez-vous que j'avais presque fini de l'écrire... et j'ai supprimé l'article sans faire exprès #boulet.

Comment ça se passe pour ce début de mois de mai ? Comment ça s'est passé ces 50 jours de confinement ? Pensez-vous qu'on puisse vraiment sortir le 11 mai ? Avez-vous vraiment envie de sortir ? Un petit peu quand même, hein ? Il fait beau, les oiseaux chantent, les abeilles et les moustiques sont de sortie... fabuleux !

Voici un petit bilan plein de bulles avec des lectures assez moyennes. Promis, le prochain bilan BD sera plus enjoué !

Bulles en vrac
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7


Bulle en vrac n°1


L'invitation de Jim et Mermoux
Édition Vents d'ouest (2010)
Savez-vous vraiment qui sont vos amis ? C'est ce que va découvrir Raphaël. Réveillé en pleine nuit par un ami qui a besoin d'un dépannage en urgence, il daigne y aller, non sans râler et être prêt à montrer son mécontentement. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il découvre que son ami a fait ça pour voir qui étaient vraiment ses amis ? Une bonne blague que Raphaël est prêt à recopier... mais ça n'a pas la même saveur.
Une BD avec un beau message, qui amène vraiment à réfléchir. Une petite aventure humaine en quelques pages. Et vous, qui viendra vous dépanner ?




Cliquez pour agrandir



Bulle en vrac n°2

Mia & co, tomes 1 et 2 de Nicolas Hitori De et Vanyda
Édition Dargaud (2016)
Cette BD, c'est la vie de Mia, une collégienne proche des garçons de sa classe, et en particulier de son petit groupe, avec lequel elle passe des après-midi entiers à jouer aux jeux vidéos. Très soudés, Mia peine pourtant à se faire des amies filles dans son collège. Cela ne la dérange pas plus que ça. Son souci ? C'est qu'ils grandissent tous et que, lorsqu'un de ses plus proches amis commence à sortir avec une fille, Mia ne sait pas comment gérer cela. Cette série, c'est l'évolution du personnage de Mia, qui, bien qu'elle se soit déjà forgé une personnalité, a du mal à faire coïncider ses jeux, ses copains, ses résultats scolaires et sa différence de genre qui commence à se faire sentir. Dans le tome 2, Mia rencontre l'adversité, la compétition, le béguin, et la distanciation sociale - non... pardon. Juste l'éloignement avec ses amis. 
Cette série est idéale pour les adolescents, tous jeunes adolescents, qui découvriraient le collège, les groupes de potes. A recommander à ce type de lecteurs, ou si vous avez envie de découvrir une autre œuvre de Vanyda !


Cliquez pour agrandir

→ Vu aussi chez Livraisons littéraires



Bulle en vrac n°3

Le goût du chlore de Bastien Vivès
Édition Casterman (2008)
Parce qu'il a besoin de nager pour rééduquer une scoliose, un jeune homme se motive à aller nager régulièrement. Des longueurs et lors d'une pause, il découvre cette nageuse hors pair, qui le fascine. Ils font connaissance, échangent des douleurs, se cherchent...
C'est vraiment dommage que cette BD m'ait déçu, parce qu'elle avait une belle trame et la romance était intéressante à suivre. Le hic, c'est la fin. Qui n'est pas une vraie fin. J'ai pas compris. On n'est même pas sur une fin ouverte... Bref, grosse déception.

Cliquez pour agrandir

→ Vu aussi chez Chickon




Bulle en vrac n°4

Daytime Shooting Star, tomes 1, 2 et 3 de Mika Yamamori
Édition Kana (2011)
Le pitch, pour ceux qui ne connaîtraient pas ce classique, c'est Suzume qui est obligé de vivre dans un grande ville comme Tokyo - un classique ! - et qui habite chez son oncle. Elle tombe rapidement sous le charme de l'ami de son oncle, Shishio, qui est aussi son professeur. 
Je ne suis pas fan des romances qui impliquent une élève et son professeur, surtout quand la jeune fille n'a que 15-16 ans. On y retrouve comme attendu le schéma classique et malsain du professeur qui tantôt la séduit, tantôt la repousse parce que c'est pas bien il est son professeur, puis qui la rattrape parce qu'elle traîne avec des garçons... C'est pas franchement ce genre de romance qui fait rêver, mais ici, Suzume est mature, elle ne se laisse pas franchement faire, bien qu'elle ait quand même des moments de faiblesse. Son seul ami ? Mamura. Un jeune garçon très timide qui déteste les filles. Hormis Suzume qui a l'avantage de connaître son point faible et le comprendre. Du coup vous le voyez venir : un triangle amoureux. Dans quel camp seriez-vous ? 
Cliquez pour agrandir


→ Vu aussi chez Dragon Lyre




Bulles en vrac en +

Choco Latte d'Ann : ici
L'auteure de Love Doesn't talk adopte ici le même style narratif : raconter une histoire d'amour sans faire parler ses personnages. Très utile parce que la langue d'origine du Webtoon est asiatique, pas de soucis de traduction ici, sinon pour les quelques SMS que s'envoie les protagonistes. C'est mignon, c'est sans drama, ça réconforte. A vous d'essayer ! 





Brass & Sass d'Antlerella : ici
Camilla ne sait pas jouer d'un seul instrument de musique, à peine sait-elle dans quel sens ils vont. Pourtant, elle est attirée par la musique sortant de cette salle : celle du club de musique, jouée par Victor. Comme envoûtée, elle décide de s'y inscrire. Son niveau étant proche de zéro, elle menace l'équilibre du groupe, et Victor lui donne des cours particuliers. Il est si morose et elle si passionnée...
Une romance très drôle et très sympa avec des extraits musicaux très jolis. Les dessins sont magnifiques et l'histoire des personnages assez complexe pour ne pas tomber dans la niaiserie. Je conseille !!




On est en Mai ! Fait ce qu'il te plaît
en respectant les gestes barrières, en portant un masque et en utilisant du gel hydroalcoolique.

A bientôt ! 

Prochaine chronique
Les chroniques de Narnia, tome 1

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur mon blog !
À bientôt !